JEEP ÉLITE

GARRETT SIM ET LA JL BOURG VERS UNE SÉPARATION, TCHOUAFFÉ ET NDIAYE LIBÉRÉS

Crédit photo : Guilherme Amorin

L'effectif burgien sera assez largement remanié à la rentrée, avec notamment le départ probable de son meneur américain.

Son nom était indissociable de la JL Bourg depuis 2016 mais il va pourtant certainement falloir s'habituer à le voir évoluer sous un autre maillot. En fin de contrat avec le club burgien, Garrett Sim (1,88 m, 29 ans) ne devrait pas être prolongé selon les derniers échos. 

Champion de France Pro B dès sa première saison dans l'Ain, l'ancien Boulonnais a ensuite su progresser au fil des années, alors qu'il n'était pas forcément un joueur profilé Jeep ÉLITE au départ. Dans le registre du meneur - arrière fort shooteur, le natif de Portland a tourné à 12 points à 44%, 2,3 rebonds et 4,1 passes décisives en 67 matchs au plus haut niveau. Sa dernière saison lui laissera cependant un goût amer puisqu'il n'a pu disputer que quatre rencontres officielles, la faute à deux blessures. Et si son retour sur le parquet du Mans avait été extrêmement prometteur le 29 février (12 points à 4/5 et 3 passes décisives en 18 minutes), il a été stoppé dans son élan par l'interruption du championnat.


Avec la JL Bourg, Sim a inscrit une première ligne à son palmarès en remportant le championnat de Pro B
(photo : Guilherme Amorin)

Johnson et Carmichael aussi ?

Parmi les autres joueurs de l'effectif 2019/20, Fréjus Zerbo semble désormais barré par l'arrivée de Thibault Daval-Braquet tandis que le jeune meneur monténégrin Ognjen Carapic a d'ores et déjà officialisé son départ. Enfin, les prolongations de Danilo Andjusic et Hugo Benitez pourraient être les seules puisque la tendance est à un départ du duo Chris Johnson - Jackie Carmichael.

Par ailleurs, dans un entretien accordé à Ma(g)ville, le président Julien Desbottes a confirmé que Bathiste Tchouaffé avait été libéré de sa dernière année de contrat, lui laissant ainsi le champ libre pour s'engager avec le club de son choix. Enfin, il a également annoncé avoir libéré à contre-cœur le prometteur Mbaye Ndiaye. Si la JL Bourg souhaitait le conserver et honorer son engagement portant jusqu'en 2022, l'ailier sénégalais est en quête de temps de jeu et le club bressan ne peut lui offrir les garanties qu'il souhaite en raison de son statut de joueur non formé localement (arrivé en France en 2017 en provenance de l'USG Rail, il ne sera jamais JFL, ndlr). Meilleur poste 3 du championnat Espoirs en 2018/19, très intéressant en présaison avec les professionnels, MVP du Camp LNB en février dernier, il n'aura effectué que neuf brèves apparitions en Jeep ÉLITE sous les couleurs de la Jeunesse Laïque au cours des trois dernières saisons.

24 mai 2020 à 10:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.