JEEP ÉLITE

GERMAIN CASTANO (ORLÉANS) : "LA VICTOIRE LA PLUS TRISTE DE MA CARRIÈRE"

Crédit photo : Olivier Fusy

Avec émotions, le capitaine d'Orléans Giovan Oniangue et son coach Germain Castano reviennent sur "la magnifique victoire" de leur équipe contre Dijon mardi soir, entâchée par la grave blessure de Darius Johnson-Odom.

La soirée a été riche en émotions à Orléans mardi soir. Après un mauvais départ contre Dijon (1-15), l'OLB est revenu petit à petit avant de perdre coup sur coup LaMonte Ulmer (au bout de 4 minutes) et Darius Johnson-Odom (au milieu du deuxième quart-temps). Pour ce dernier, la saison est terminée. L'ancien joueur NBA et EuroLeague souffre d'une rupture du tendon d'Achille. Profondément attristé, le groupe a montré son coeur pour prendre le dessus sur la JDA en deuxième mi-temps et s'imposer 74-69, signant sa victoire référence en Jeep ELITE cette saison. Après la rencontre, le capitaine Giovan Oniangue et l'entraîneur Germain Castano étaient émus et fiers à la fois.

"On a vraiment mal pour Darius, on était tous en pleurs dans les vestiaires, a avoué l'ailier. C'est dur mais ça fait partie de la vie d'un sportif. On va être là pour lui, on va tout donner pour lui. [...] C'est là qu'on voit qu'on a un gros coeur. On gagne ce match mais forcément on n'est pas heureux car on aurait préféré avoir Darius jusqu'à la fin de la saison et LaMonte. C'est ça qui a déclenché un truc, une certaine motivation. A la mi-temps on lui a dit qu'on allait tout donner pour lui. Je suis fier d'être capitaine de cette équipe."

Germain Castano : "Darius, c'est un mec attachant et surprenant"

Son coach avait lui les larmes aux yeux au moment de prendre la parole :

"C'est vraisemblablement la victoire la plus triste que j'ai eu à vivre de ma carrière. Tu bats Dijon... Je ne vais pas banaliser ce (mardi) soir, c'est un exploit (il répète). On n'avait pas nos deux meilleurs scoreurs mais la prestation défensive des joueurs est incroyable. 12 points encaissés sur le troisième (quart-temps), 15 sur le quatrième... Je suis très fier de ce qu'ils ont fait !

Dans le vestiaire, tous les mecs sont en larmes. Vous ne connaissez pas Darius, c'est un mec particulier. C'est un mec attachant et surprenant. Je le respecte beaucoup, c'est un mec avec un gros tempérament, un compétiteur... Je suis très triste pour lui et pour nous. Ca m'énerve parce qu'on va être obligé de le remplacer. On ne l'a pas oublié, on l'adore. Mais il connaît le business. Des Darius Odom, tu n'en as pas tous les quatre chemins. On va se mettre au boulot dès la fin de cette conférence de presse.

C'est un coup dur. J'espère que pour LaMonte Ulmer ce n'est rien de grave aussi parce qu'il s'est tenu le pectoral. Lui aussi m'inquiète. La soirée est gâchée, grave, mais j'espère qu'elle n'est pas dramatique. Darius Odom n'est pas mort, il va revenir encore plus fort !"

Orléans reste sur 3 victoires de suite et affiche désormais un bilan positif (7 victoires, 6 défaites), signe de sa compétitivité cette saison. Réduit à sept joueurs professionnels actuellement, l'OLB va devoir s'employer pour la prolonger.

17 mars 2021 à 11:36
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.