JEEP ÉLITE

INDISPENSABLE À NANTERRE, LAHAOU KONATÉ EST LE MVP DE LA 31E JOURNÉE

Crédit photo : Sébastien Grasset

L'ailier est l'homme de la fin de saison francilienne. Précieux au possible dans la victoire contre Cholet, au point de passer presque l'intégralité du match sur le parquet, Lahaou Konaté est notre MVP cette semaine

Pascal Donnadieu vit une saison contrastée, à l'image des résultats de son équipe. S'il reconnaît des erreurs de casting dans le recrutement, qui ont conduit le club à se séparer de trois joueurs (Moore, Murphy, Petteway) et à en écarter un autre (Aminu), le coach francilien a tout de même quelques raisons de sourire. Le succès du match à la U Arena, le niveau affiché par Heiko Schaffartzik ou la progression d'Hugo Invernizzi sont de vraies satisfactions au milieu d'une saison qui - chose rare ces dernières années - pourrait s'achever sans trophée au printemps (même si elle avait commencé avec le Trophée des Champions). Mais la plus belle réussite est sans doute l'éclosion de Lahaou Konaté.

Samedi, face à Cholet, l'ailier a signé une nouvelle performance de choix : 20 points à 6/10 aux tirs (dont 2/3 à 3-points) et 6/6 aux lancers francs, 11 rebonds, 2 passes décisives, 3 interceptions, 1 balle perdue, 31 d'évaluation en 38 minutes. Et à la clef un succès important pour rester dans la course au playoffs. Non content d'être un défenseur réputé, l'ancien Manceau est en train de devenir un scoreur régulier. Lui qui n'avait jamais atteint la barre des 20 points en Pro A  l'a franchi trois fois en un moi et demi de Jeep Élite.

Son passage à vide à Boulazac quelques jours plus tôt (4 points à 2/9, -1 d'évaluation) avait correspondu à une douloureuse défaite des Franciliens. Simple coïncidence ou signe de l'importance qu'il occupe désormais au sein de la JSF ? Le match qu'il a signé face à Cholet incite plutôt à choisir la deuxième option. Car sur le parquet de Maurice-Thorez,  c'est bien parce que l'international a retrouvé son jeu que Nanterre a retrouvé le chemin de la victoire. Konaté a signé à lui seul un tiers de l'évaluation collective de son équipe, 31/90 ! Comme la semaine précédente contre Bourg, son entraîneur ne l'a presque pas sorti de la rencontre (38 minutes). La réussite de la fin de saison francilienne risque donc fort de dépendre de sa capacité à répéter de telles performances.

Retrouvez également ici notre cinq idéal de la 31e journée.

Tous les MVPs de chaque journée de Pro A / Jeep ÉLITE saison 2017/18 :

  • 1ère journée : Tim Blue (Antibes), 29 points à 11/14 et 10 rebonds pour 31 d'évaluation en 34 minutes (victoire 79-57 contre Strasbourg).
  • 2e journée : Raymond Cowels III (Hyères-Toulon), 32 points à 12/17 aux tirs (dont 7/8 à 3-points) et 1/2 aux lancers-francs, 2 rebonds, 3 interceptions, 3 balles perdues, 28 d'évaluation en 35 minutes (victoire 79-73 contre Cholet).  
  • 3e journée : Louis Labeyrie (Strasbourg), 20 points à 9/10 aus tirs et 2/4 aux lancers francs, 12 rebonds, 4 passes décisives, 1 interception, 34 d'évaluation en 29 minute (victoire 93-72 à domicile contre Châlons-Reims).
  • 4e journée : Paul Lacombe (Monaco), 22 points à 8/15 aux tirs (dont 4/5 à 3-points) et 2/3 aux lancers francs, 7 rebonds, 4 passes décisives, 1 interception, 0 balle perdue, 26 d'évaluation en 27 minutes (victoire à domicile contre l'ASVEL, 83-68).  
  • 5e journée : Terran Petteway (Nanterre), 24 points à 9/16 aux tirs (dont 3/7 à 3-points) et 3/3 aux lancers francs, 6 rebonds, 5 passes décisives, 0 balle perdue, 28 d'évaluation en 28 minutes (victoire à domicile, 93-77 contre Antibes). 
  • 6e journée : Gilvydas Biruta (Bourg-en-Bresse), 24 points à 9/10 aux tirs (dont 2/2 à 3-points) et 4/5 aux lancers francs, 7 rebonds, 1 contre, 1 passe décisive, 1 interception, 2 balles perdues, 30 d'évaluation en 25 minutes (victoire à domicile contre Monaco, 89-83).
  • 7e journée : Rasheed Sulaimon (Dijon), 21 points à 6/11 aux tirs (dont 2/4 à 3-points) et 7/7 aux lancers francs, 9 rebonds et 5 passes décisives, 1 balle perdue, 29 d'évaluation en 35 minutes (victoire à domicile contre Levallois, 93-85).   
  • 8e journée : Karvel Anderson (Boulazac) 37 points à 12/18 aux tirs, (dont 10/14 à 3-points), et 3/3 aux lancers francs, 1 interception, 1 balle perdue, 31 d'évaluation en 28 minutes.     
  • 9e journée : Boris Diaw (Levallois), 20 points à 9/13 aux tirs (dont 1/3 à 3-points) et 1/2 aux lancers francs, 6 rebonds, 6 passes décisives, 2 interceptions, 5 balles perdues, 24 d'évaluation en 34 minutes (victoire à Bourg-en-Bresse 85-82).
  • 10e journée : Jacques Alingué (Dijon), 16 points à 8/9 aux tirs, 8 rebonds dont 4 offensifs, 1 passe décisive, 3 interceptions, 0 balle perdue, 27 d'évaluation en 22 minutes (victoire à domicile contre Boulazac, 101-81). 
  • 11e journée : Eloy Vargas et Quincy Diggs (Boulazac), 53 d'évaluation à eux-deux. 
  • 12e journée :  Quincy Diggs (Boulazac),  22 points à 7/10 aux tirs (dont 2/3 à 3-points) et 6/9 aux lancers francs, 9 rebonds, 7 passes décisives, 2 interceptions, 1 balle perdue, 7 fautes provoquées, pour 33 d'évaluation en 32 minutes (victoire à Bourg-en-Bresse, 91-89).   
  • 13e journée : Boris Diaw (Levallois), 19 points à 8/12 aux tirs (dont 1/1 à 3-points) et 2/3 aux lancers francs, 10 rebonds, 10 passes décisives, 1 contre, 1 interception, 3 balles perdues, 5 fautes provoquées, 33 d'évaluation en 35 minutes (victoire à domicile contre Châlons-Reims, 94-84)
  • 14e journée : Youssou Ndoye (Bourg-en-Bresse), 22 points à 10/13 aux tirs et 2/5 aux lancers francs, 14 rebonds (dont 6 offensifs), 1 contre, 1 interception, 1 balle perdue, 31 d'évaluation en 34 minutes (victoire à domicile contre Strasbourg, 87-85).
  • 15e journée : Frank Hassell (Le Portel), 32 points à 15/23 aux tirs et 2/4 aux lancers francs, 22 rebonds (dont 13 offensifs), 1 contre, 1 passe décisive, 2 balles perdues, 44 d'évaluation en 33 minutes (victoire à domicile contre Pau, 77-69).  
  • 16e journée : Youssoupha Fall (Le Mans), 24 points à 10/11 aux tirs et 4/7 aux lancers francs, 14 rebonds (dont 5 offensifs), 3 balles perdues, 5 fautes provoquées, 31 d'évaluation en 27 minutes (victoire à domicile contre Châlons-Reims, 90-84). 
  • 17e journée :  Heiko Schaffartzik (Nanterre), 14 points à 5/6 aux tirs (dont 2/3 à 3-points) et 2/2 aux lancers francs, 15 passes décisives, 4 rebonds, 1 interception, 3 balles perdues, 30 d'évaluation en 34 minutes (victoire à domicile contre Monaco, 99-69).  
  • 18e journée : Vincent Sanford (Antibes), 27 points à 10/12 aux tirs (dont 4/5 à 3-points) et 3/3 aux lancers francs, 1 rebond, 1 interception, 2 balles perdues, 25 d'évaluation en 21 minutes (victoire à Pau, 72-78).
  • 19e journée : Christapher Johnson (BCM Gravelines-Dunkerque) : 32 points à 11/17 aux tirs (dont 7/13 à 3-points) et 3/3 aux lancers francs, (14 rebonds dont 7 offensifs), 5 passes décisives, 2 interceptions, 2 balles perdues pour 45 d'évaluation en 46 minutes (victoire à domicile contre Boulazac, 113-111 ap).
  • 20e journée : Christapher Johnson (BCM Gravelines-Dunkerque) : 28 points à 10/14 aux tirs (dont 4/8 à 3-points), 5 rebonds, 2 contres, 2 interceptions et 3 fautes provoquées pour 32 d'évaluation en 30 minutes (victoire 101-94 à Monaco). 
  • 21e journée : Miro Bilan (Strasbourg) : 21 points à 7/11 aux tirs et 7/8 aux lancers francs, 13 rebonds, 1 contre, 5 passes décisives, et 8 fautes provoquées pour 34 d'évaluation (victoire contre Bourg-en-Bresse, 79-78).
  • 22e journée : Nate Wolters (Élan Chalon) :  33 points à 10/15 (dont 4/5 à 3-points) et 9/12 aux lancers francs, 4 rebonds, 7 passes décisives, 1 interception, 2 balles perdues et 9 fautes provoquées pour 35 d'évaluation en 33 minutes (victoire à Gravelines, 81-86). 
  • 23e journée : Garry Chathuant (Le Portel) : 21 points à 7/11 (dont 7/9 à 3-points), 2 rebonds, 1 passe décisive et 1 interception pour 21 d'évaluation en 19 minutes (victoire contre Boulazac, 87-62).
  • 24e journée : Jacques Alingué (Dijon), 27 points à 13/14 aux tirs et 1/3 aux lancers francs, 14 rebonds dont 8 offensifs, 1 passe décisives, 1 interception, 1 balle perdue, 39 d'évaluation en 31 minutes (victoire à Bourg-en-Bresse, 78-96).
  • 25e journéeMykal Riley (Le Mans), 25 points à 7/12 aux tirs (dont 2/3 à 3-points) et 9/9 aux lancers francs, 4 rebonds, 2 passes décisives, 4 interceptions, 0 balle perdue, 5 fautes provoquées, 30 d'évaluation en 33 minutes (victoire à domicile contre Levallois, 90-82). 
  • 26e journée : Nate Wolters (Élan Chalon), 29 points à 8/11 aux tirs (dont 2/3 à 3-points) et 11/11 aux lancers francs, 2 rebonds, 9 passes décisives, 1 interception, 3 balles perdues, 7 fautes provoquées, 35 d'évaluation en 33 minutes (victoire à domicile contre Strasbourg, 95-72).
  • 27e journée : Christapher Johnson (BCM Gravelines-Dunkerque), 29 points à 11/16 aux tirs (dont 3/4 à 3-points) et 4/7 aux lancers francs, 9 rebonds, 1 contre, 1 passe décisive, 1 interception, 1 balle perdue, 5 fautes provoquées, 32 d'évaluation en 35 minutes (victoire au Portel, 69-80). 
  • 28e journée : Encore un match à jouer.
  • 29e journée : Martin Hermannsson (Châlons-Reims), 27 points à 9/15 aux tirs (dont 4/8 à 3-points) et 5/5 aux lancers francs, 4 rebonds, 6 passes décisives, 2 balles perdues, 29 d'évaluation en 36 minutes (victoire à domicile contre Le Portel, 83-75). 
  • 30e journée : Trey Lewis (Bourg-en-Bresse) : 37 points à 10/14, 2 rebonds, 3 passes décisives, 1 interception, 2 balles perdues et 9 fautes provoquées pour 35 d'évaluation en 32 minutes (victoire à domicile contre l'Élan Chalon, 96-90).
  • 31e journée : Lahaou Konaté (Nanterre), 20 points à 6/10 aux tirs (dont 2/3 à 3-points) et 6/6 aux lancers francs, 11 rebonds, 2 passes décisives, 3 interceptions, 1 balle perdue, 31 d'évaluation en 38 minutes (victoire à domicile contre Cholet, 77-73). 
01 mai 2018 à 14:02
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.