JEEP ÉLITE

ITW BRANDON JEFFERSON : "BONZIE COLSON A VRAIMENT QUELQUE CHOSE EN PLUS"

Brandon Jefferson  SIG Strasbourg
Crédit photo : FIBA

Alors que la LNB vient d'acter la reprise du championnat à compter de mars prochain, Brandon Jefferson nous a répondu. Entre l'attente de la décision et l'excitation de la reprise, le meneur de la SIG Strasbourg s'est livré sur ses ambitions pour cette fin de saison.

A quelques jours de la reprise de la Jeep ELITE, Brandon Jefferson est impatient de refouler le parquet. Le meneur américain de la SIG Strasbourg a évoqué avec nous ses objectifs pour la fin de saison, que ce soit en championnat ou en Ligue des champions (BCL).

Bonjour Brandon, tout d'abord comment avez-vous réagi à l'annonce de la reprise du championnat ?

"Je suis ravi que la ligue ait décidé de poursuivre la saison. Nous allons avoir un calendrier similaire à celui de la NBA pour la fin de saison et c'est une très bonne chose. Nous pourrons ainsi jouer deux à trois matchs par semaine et ce que nous aimons en tant que basketteur professionnel, c'est l'enchaînement des matches qui compte pour garder la forme. Le retour au jeu est essentiel. En revanche, je ne suis pas d'accord sur le fait de terminer la saison fin juin mais je soutiens la ligue et respecte la décision qui a été prise."

Qu'avez-vous fait pendant cette longue pause pour rester en forme et garder le rythme ?

"J'ai vraiment essayé de me reposer un maximum et d'accentuer l'athlétisation de mon corps en allant à la salle tous les jours. Il faut continuer à se développer sur le plan musculaire pour ne pas perdre en tonicité. Le plus gros défi pour l'ensemble des équipes sera de prendre soin de tous les joueurs pour éviter la moindre blessure, ce qui peut compromettre la fin de saison. Les équipes qui parviendront à ce résultat en tireront tous les bénéfices."

La Covid-19 a frappé au sein de votre équipe. Ishmail Wainwright a récemment été testé positif. Comment gérez-vous cette absence pour les nombreux matches à venir ?

"Nous avons eu la chance de ne pas avoir eu de cas jusqu'à présent. Bien sûr, c'est une mauvaise nouvelle pour Ish, qui est l'un de nos meilleurs éléments, mais je reste persuadé qu'il sera prêt et apte pour notre prochain match prévu mardi."

Cette saison, Strasbourg compte dans ses rangs l'un des meilleurs élements du championnat avec Bonzie Colson sur le parquet. Quel est votre avis à son sujet ?

"Bonzie est un grand joueur. Il a des qualités offensives incroyables. C'est un joueur capable de marquer de n'importe quel endroit sur le terrain. Il a une aisance incroyable dans sa façon de se positionner et de prendre les tirs important dans un match. J'ai eu la chance de jouer avec de très grands joueurs dans ma carrière, doté de qualités offensives incroyables mais Bonzie a vraiment quelque chose en plus. Il fera de grandes choses dans sa carrière si il continue de s'améliorer. Une chose que je peux dire à son sujet, c'est que c'est un bourreau de travail, il ne s'arrête jamais ! J'adore côtoyer des joueurs qui travaillent dur."

La SIG Strasbourg s'est installée dans le Top 8 de la Jeep ELITE et s'apprêtre à disputer le deuxième tour de la BCL. Quels sont vos objectifs pour la fin de la saison ?

"L'objectif sera de se classer parmi les 8 premiers en BCL. Nous sommes la seule équipe française encore en lice et je sais que cela peut surprendre beaucoup de personnes mais nous sommes encore là et nous avons toujours cru que nous pouvions le faire. Le prochain groupe dans lequel nous sommes tombés est très relevé mais c'est pour ce genre de défi que nous jouons au basket. Ce sera passionnant et je serai prêt à le relever !

En Jeep ELITE, nous voulons évidemment figurer dans le Top 8 et si possible même accéder au Top 5. Strasbourg a connu des difficultés ces dernières années et aujourd'hui ce groupe essaie de remonter la pente."

Pour vous, quels sont vos facteurs de progrès sur le plan individuel ? Encore améliorer votre tir, passer un cap en défense ?

"Mes principaux objectifs seront avant tout d'améliorer mon jeu. Il faudra aussi réussir à augmenter les pourcentages au tir et continuer à se montrer solide en défense. Je ferai de mon mieux pour emmener l'équipe le plus haut possible. Le plus important, c'est prendre du plaisir sur le terrain avec ses coéquipiers et donner le meilleur de soi-même en fonction de ses capacités."

Le fait de jouer à huis-clos est-ce quelque chose qui vous gêne en tant que sportif professionnel ? L'apport du public reste quelque chose de très important dans un match, non ?

"C'est certain que les supporteurs manquent dans la salle. Quand on joue à huis-clos, le match n'a pas la même saveur. Espérons que d'ici avril prochain, les supporters seront autorisés à retourner dans les salles."

Vous avez joué avec Miralem Halilovic pendant quelques saisons sous le maillot d'Orléans, avez-vous suivi cette affaire et qu'en pensez-vous ?

"Miralem est un grand ami à moi. J'ai été très secoué d'apprendre ce qu'il s'était passé à Roanne. C'est certain que la sanction aurait dû être plus sévère à l'encontre de Boubacar Touré. 10 matches de suspension, ce n'est pas suffisant selon moi. Miralem va manquer le reste de la saison et Touré aura l'occasion de revenir sur le parquet. Pour moi, cela n'a aucun sens."

27 février 2021 à 09:25
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DIMITRI VOITURIN
Dimitri VOITURIN
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.