JEEP ÉLITE

ITW NIANTA DIARRA (CHOLET) : « JE VIENS DE TRÈS LOIN »

Nianta Diarra
Crédit photo : Simon Godet

Solide pilier de Cholet sur ce début de saison, l'intérieur Nianta Diarra monte en puissance. Entretien.

Nianta Diarra (2,01 m, 27 ans) découvre cette saison la Ligue des Champions (BCL) avec Cholet Basket.  Alors qu'Erman Kunter a maintes fois pesté contre ses intérieurs Terell Parks (désormais parti) et Kyvon Davenport, le Malien réalise des performances de plus en plus intéressantes. La dernière en date ? 19 points à 8/10 aux tirs et 12 rebonds pour 28 d'évaluation en 33 minutes lors de la courte défaite maugeoise chez l'AEK Athènes (83-81) mardi, contre Marcus Slaughter, Yannick Moreira & co. Solide ! Au retour de Grèce, il est revenu sur ses bonnes sorties dans la compétition, au sein d'une équipe de Cholet en mode diesel. 

Pour ta découverte de la BCL, tu réalises de bonnes performances avec 9 points et 7,7 rebonds pour 13,7 d’évaluation de moyenne après 3 matchs joués. Comment s’est passée cette découverte d’une nouvelle compétition et comment t’es-tu adapté ? 
J’ai joué mon basket. Le staff m’a bien aidé sur le scouting et sur les adversaires. Le poste 5 titulaire n’étant pas là, je savais que j’allais avoir beaucoup de temps de jeu. Je savais que j’allais avoir beaucoup de responsabilités. En général, je suis beaucoup centré sur moi-même et sur ce que je peux apporter avec mes qualités. 

Comment expliques-tu ta capacité à briller dans ce nouveau basket ? Ça te convient encore mieux que le championnat de France ? 
Il y a déjà une différence entre la Jeep ELITE et la Ligue des Champions. Les erreurs en BCL sont tout de suite sanctionnées. On le sent quand on joue des équipes européennes en championnat, une erreur se joue sur un détail, et on le paye cash. Défensivement, j’ai l’impression aussi qu’il y a énormément de scouting et la défense est propre. Ils sont dans l’anticipation par rapport à nos qualités pour pouvoir exploiter nos faiblesses au maximum. 

nianta-diarra-----on-est-en-periode-d-evolution--1605723870.jpeg

Crédit photo : Simon Godet

Sur quels points as-tu progressé et sur quels point dois-tu encore travailler ? 
Le point sur lequel j’ai progressé est la confiance en moi mais le point que je dois encore travailler est la confiance en moi (rires). Il faut que je réussisse à me centrer sur moi-même à certain moment. Je dois aussi travailler sur les lancers francs.

Alors que Cholet cherche son homme fort à l'intérieur, comment te sens-tu dans cet effectif ? Est-ce que cet intérieur tant recherché, ce ne serait pas toi finalement ?
Je fais confiance au coach. J’ai confiance en lui et ce qu’il m’a promis. Entre lui et moi, on sait ce qu’il se passe en ce moment. Le joueur qui arrive, on sait ce qu’il va nous apporter, ça ne peut être que du plus. Moi je ne vais rien changer, que je sois dans le cinq majeur ou pas. Je viens de très loin, je suis habitué à ça donc c’est que du bonheur. J’espère qu’il va nous apporter et qu’on va gagner des matchs. 

Cholet a vécu un début de saison mitigé en Jeep ELITE et compte 3 défaites en 3 matchs en BCL, même s'il y a du progrès. Que penses-tu de la suite de la saison ?
Déjà il faudrait jouer les matchs … (rires). Je dirais qu’on a vraiment progressé par rapport au début. Il y a beaucoup de jeunes, si je dois comparer notre match par rapport à l’équipe d’Athènes, c’était un match entre une équipe expérimentée et une autre en apprentissage. On est en période d’évolution, je pense qu’on est sur la bonne voie ! 

Yoan Makoundou et Kyvon Davenport sont deux jeunes à fort potentiel qui peuvent vous apporter. Est-ce que maintenant que tu as engrangé de l’expérience, tu essayes de les prendre sous ton aile et de les driver ?
Ils savent ce qu’ils ont à faire, ils ont l’air d’avoir confiance en eux. C’est plus sur des petits détails sur le terrain, on se parle entre nous mais chacun voit les choses différemment. C’est facile de communiquer mais il faut que le message passe bien donc j’essaye de le faire avec eux. 

par @
19 novembre 2020 à 12:45
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
LUCAS DIQUÉLOU
Lucas Diquélou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.