JEEP ÉLITE

JEAN-DENYS CHOULET : "IL NE FAUT PAS PENSER QUE LA ZONE VA NOUS SAUVER LA SAISON"

JeanDenys Choulet
Crédit photo : Sébastien Grasset

Jean-Denys Choulet est revenu sur la défaite de l'Elan Chalon contre l'Elan Béarnais.

Maladroit, l'Elan Chalon s'est incliné 82-78 contre l'Elan Béarnais ce dimanche au Colisée pour la 20e journée de Jeep ELITE. L'équipe bourguignonne n'a pas été aussi adroite que d'habitude et a commencé trop tard à défendre convenablement. Finalement, dans le money time, ils sont revenus d'un coup, passant un 9-0 pour égaliser à 78 partout. Mais Mickey McConnell a marqué le tir décisif. 2e du championnat, l'EBPLO ne s'est pas laissé surprendre par ce retour ni par la défense de zone qui les avait bien gênée deux semaines plus tôt, en Coupe de France.

Malgré cette défaite, l'entraîneur de l'Elan Chalon Jean-Denys Choulet se veut rassurant. Une telle maladresse ne va pas arriver à son équipe tous les soirs. Avec une adresse plus classique, ils auraient sûrement gagné.

"On les avait surpris chez eux en Coupe de France avec une défense de zone, a-t-il rappelé devant la presse après le match*. Je savais qu’on n’allait pas surprendre tout le monde à chaque fois. Il ne faut pas penser que cela va nous sauver la saison. Elle peut nous faire gagner des matchs, certainement encore, mais déjà il faut avoir la volonté de défendre, tous ensemble, au moins dans les 20 premières minutes. Ce (dimanche) soir, On est à 0/13 à 3-points, à une ou deux minutes de la première mi-temps et on la boucle à 2/15 et on est à moins 8 à la pause. Donc tu te dis qu'on est la meilleure attaque du championnat et que ça ne peut pas durer toute la soirée comme ça. Mais oui !  Ça dure toute la soirée ! [...] On a dominé les rebonds 46 à 30. On n’est quand même pas la plus grande équipe du championnat : cela veut dire qu’il y a eu de la volonté, que des joueurs se sont battus mais on n’a pas mis un shoot dedans. Je ne veux pas dire que ce sont des défaites encourageantes, mais quand même, quand on est à 19% d'adresse à 3-points et 38% d'équipe, et qu'on est à une possession de battre le deuxième du championnat, c’est quand même rageant ! Pas spécialement de perdre sur une possession, mais de ne pas défendre dès le début. Cette année, les gars ne lâchent jamais, on revient à -17 mais si on n’est pas à -17, peut-être qu’on le gagne ce match !"

*propos retranscris sur elan-bearnais.fr

12 février 2019 à 07:36
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.