JEEP ÉLITE

JONATHAN ROUSSELLE : DIJON, "UN DÉPLACEMENT PÉRILLEUX"

Jonathan Rousselle
Crédit photo : Sébastien Grasset

Jonathan Rousselle et Limoges jouent à Dijon ce dimanche pour la 23e journée de Jeep ELITE.

Ce dimanche, le Limoges CSP joue à Dijon pour la 23e journée de Jeep ELITE. La JDA est redoutable chez elle et reçoit une formation de Limoges pas au mieux dernièrement et privée du rythme de la compétition, puisqu'elle n'a pas joué le Top 8 de la Coupe de France le week-end dernier. Après avoir joué deux fois par semaine avec le championnat et l'EuroCup, les Limougeauds doivent s'habituer au nouveau rythme.

"C'est de la... enfin, c'est pas cool, a avoué Jonathan Rousselle à France Bleu Limousin. C'est pas cool du tout parce qu'on perd notre rythme. A Nanterre, on n'est pas bon mais on n'a aucune jambe. On est vraiment hors de rythme et c'est mieux de jouer fatigué que de jouer en étant un peu rouillé. Même avec le ballon, tu as moins de sensation. C'est vraiment très bizarre. Et le rythme, c'est quelque chose qui s'acquiert avec la répétition, et si tu t'arrêtes une semaine ou deux, tu le sens vraiment. Après, on est tous dans le même moule. C'est à nous de nous adapter. mais c'est sûr que ce n'est pas évident. Il faut faire avec."

Très performant entre décembre et mi-février, Limoges a du mal depuis plus d'un mois. Il faut donc retrouver ce qui a fait leur succès fin 2018 / début 2019.

"Le coach nous a expliqué qu'on était sur une ligne très bien tracée depuis un certain temps et que là, on déviait un petit peu, a constaté le meneur nordiste. On se relâchait peut-être, très inconsciemment, mais on pensait que ça allait être plus facile. Donc on a vraiment essayer de revenir à nos bases, à ce qui a fait notre force pour faire cette grosse série. Mettre beaucoup plus d'intensité et d'agressivité en défense. On a été moins présent sur les derniers matches. Et en attaque, beaucoup plus bouger le ballon. Je nous ai trouvé un peu statiques, avec moins de mouvement de ballon, moins de passes et d'extra passes. Il faut essayer de retrouver cette fluidité en attaque. Et à mon avis, les deux sont liés. le fait de bien défendre va nous aider à avoir du rythme."

Dijon (13 victoires et 9 défaites) peut repousser Limoges (12 victoires et 10 victoires) loin du Top 6 du championnat. Du fait de ses performances à domicile, son agressivité défense, Jonathan Rousselle annonce ce déplacement comme étant "périlleux". Entre-deux à 18h30.

24 mars 2019 à 14:09
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching