JEEP ÉLITE

JULIAN WRIGHT NE VEUT PLUS JOUER POUR LEVALLOIS, UNE PROCÉDURE DE LICENCIEMENT ENTAMÉE !

Crédit photo : Sébastien Grasset

Quatrième meilleure évaluation de Jeep ÉLITE, candidat crédible au titre de MVP du championnat, l'intérieur chicagoan s'apprête à quitter Levallois par la petite porte !

Difficile de faire pire week-end que celui vécu par Frédéric Fauthoux et Levallois : une défaite au Mans (69-80), la rupture du tendon d'Achille de Mouphtaou Yarou et la désertion de Julian Wright. Ou comment faire potentiellement basculer une saison en 24 heures chrono.

Souvent désigné comme le meilleur joueur étranger de Jeep ÉLITE (13,5 points à 54,5%, 8,4 rebonds et 2,4 passes décisives pour 19,4 d'évaluation en 31 minutes de moyenne), Julian Wright (2,05 m, 31 ans) ne voudrait plus jouer pour les Metropolitans. En cause, un conflit d'ordre administratif et fiscal (dû au prélèvement à la source ?) avec le club selon BasketEurope. L'intérieur aux 246 matchs de NBA, que l'on vous présentait pourtant comme "le facilitateur" en novembre, a signifié par texto à son coach qu'il ne serait pas du déplacement dans la Sarthe relaye Le Parisien.

Par conséquent, Levallois aurait lancé une procédure de licenciement à son encontre. Un énorme coup dur à cinq jours de la Leaders Cup, alors que les Metropolitans pointent désormais à la 11e place du classement avec un bilan parfaitement équilibré en 20 rencontres.

10 février 2019 à 19:25
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching