JEEP ÉLITE

JULIEN MAHÉ LOUE LES QUALITÉS DE SCOTT WOOD, UN "FUTUR COACH"

Scott Wood BCM GravelinesDunkerque 201819 David Haynau
Crédit photo : Julie Dumelie

Scott Wood s'affirme de plus en plus au BCM Gravelines-Dunkerque.

A Gravelines-Dunkerque cette saison, il y a le très talentueux mais inconstant, sur bien des points, meneur Edgar Sosa. Il y a l'artificier en chef Karvell Anderson, à l'arrière. Dessous, il y a du matériel avec le physique et intense Taylor Smith ou encore l'expérimenté Alain Koffi. Mais il y a aussi, dans l'aile, le shooteur Scott Wood, qui a le troisième plus gros temps de jeu (25 minutes par match) de l'effectif. Il faut dire, il n'est pas le plus flashy et certaines sorties en préparation ont inquiété fans et observateurs. Mais son atout majeur, le tir (aussi fiable que prévu, avec 51,1% de réussite aux tirs dont 42,9% à 3-points), n'est pas son seul atout. "On voulait quelqu’un qui assure le liant. Il est encore meilleur passeur que je ne pensais. C’est aussi un très bon défenseur. Sa qualité de tir était un plus", commente son entraîneur Julien Mahé dans La Voix du Nord.

Une vraie progression traduite par des victoires collectives

Ses statistiques ne sont pas si faibles (8,6 points, 3,2 rebonds et 1,9 passe décisive pour 10 d'évaluation). Elles ont même augmenté depuis la 10e journée (10 points à 56,1%, 3,1 rebonds et 2,3 passes décisives pour 12,1 d'évaluation en 26 minutes). Lui de toute façon ne regarde pas ses chiffres avec le plus grand intérêt. "Je ne suis pas jugé sur mes points mais sur les victoires de l’équipe, explique-t-il au quotidien local. C’est l’essentiel dans un sport collectif." Et comme le BCM a gagné 5 matchs sur 7 depuis la 10e journée, tout va bien pour l'équipe et lui.

Cette attitude collective est logique pour un fils de coach qui a grandi dans l'Indiana (peut-être l'état du basket) avant d'exiler dans un autre état basket, la Caroline du Nord, pour jouer en NCAA à North Carolina State. Julien Mahé loue d'ailleurs aussi bien son état d'esprit que sa connaissance et sa curiosité pour le jeu. "Il pose des questions de haut niveau. Pour moi, c'est un futur coach."

Avec 9 victoires en 16 matchs, le Basket Club Maritime va tenter de gagner à Fos Provence ce samedi pour la 17e journée de Jeep ELITE. Une victoire pourrait leur permettre de se qualifier à la Leaders Cup.

Un shooteur de haut-niveau (photo : Julie Dumelie)

18 janvier 2019 à 14:28
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching