BETCLIC ÉLITE

L'ANCIEN NANTERRIEN KEVIN LISCH TIRE SA RÉVÉRENCE

Kevin Lisch Nanterre
Crédit photo : Claire Macel

Passé par le championnat de France lors de la saison 2013/14, l'emblématique joueur du championnat australien Kevin Lisch a annoncé prendre sa retraite. 

Double MVP de la NBL, Kevin Lisch (1,88m, 34 ans) a confirmé qu'il avait disputé son dernier match, mettant officiellement un terme à sa brillante carrière de joueur professionnel de basketball après avoir joué durant 11 saisons. 

En Australie, Kevin Lisch est considéré comme l'un des plus grands joueurs qui soit passé par le championnat local. Passé par les Wildcats de Perth, les Hawks d'Illawarra et les Kings de Sydney, le meneur américain, naturalisé autralien, y a remporté de nombreuses récompenses : Deux trophées de MVP de NBL (2012 et 2016), une fois vainqueur du championnat de NBL et MVP de la finale (2010), meilleur marqueur de la saison de NBL (2012), triple vainqueur de la médaille Gordon Ellis Medal (correspondant au MVP des Perth Wildcats), MVP des Illawarra Hawks (2016), meilleur défenseur de l'année (2016) et 3 fois élu dans la première équipe All-NBL (2012, 2013 et 2016). Tout cela, sans compter ces intermèdes à l'étranger. Il a notamment été couronné champion de Porto Rico avec les Piratas de Quebradillas en 2013. Il est également passé par Saragosse (Espagne) mais aussi avec la JSF Nanterre. 

Un passage frustrant en France

Lors de la saison 2013/2014, Kevin Lisch a rejoint la JSF Nanterre, où jouait son beau-frère Trenton Meacham (marié à sa Theresa Lisch). Saison finalement hachée par les blessures, bien qu'il ait pu disputer 11 rencontres de Pro A (devenue Jeep Élite) lors dequelles il compilait 8,6 points, 2,6 rebonds et 1,7 passe décisive pour 9,3 d'évaluation en 21 minutes de moyenne. Il a également participé à 3 matchs de Leaders Cup avec un temps de jeu plus conséquent, ce qui lui a permis d'avoir un apport plus conséquent (13,7 points, 4,7 rebonds et 6 passes décisives pour 20 d'évaluation). 

Le meneur formé à Saint Louis College participe à la belle campagne européenne du club des Hauts-de-Seine, prenant part à 8 rencontres d'EuroCup. En février 2014, Nanterre valide sa qualification pour les 8e de finale de la compétition avant de voir l'aventure s'arrêter face à Kiev. Au terme de la saison, Nanterre termine 10e et ne parvient donc pas à se qualifier pour les playoffs. Malgré cela, la JSF remporte sa toute première Coupe de France en mai 2014 avec une victoire 55 à 50 contre le SLUC Nancy. Un trophée supplémentaire dans la collection de Kevin Lisch. 

Sélection, blessures et reconversion

Avec les couleurs de l'Australie, dont il a obtenu la naturalisation peu de temps avant les Jeux Olympiques de Rio, Kevin Lisch y a joué 14 minutes par rencontre, aidant les "Boomers" à atteindre le match pour la médaille de bronze qu'ils ont finalement perdu contre l'Espagne de façon déchirante. Il a également pu représenter le vert et l'or lors de plusieurs éliminatoires de la Coupe du monde de la FIBA.

Malheureusement, Kevin Lisch a subi une énième blessure, à la cheville, au début de la saison 2019/20, l'obligeant à subir une chirurgie. Selon plusieurs médecins spécialistes, le trentenaire devrait éviter d'autres activités d'impact après l'opération. Ce qu'il a donc décidé de faire. 

Le joueur s'est humblement et modestement exprimé sur cette décision : 

"J'ai eu la chance de jouer à ce jeu et je tiens à remercier ma femme Rachel et mes enfants Benjamin, Sofia, Isabel et Isaac qui m'apportent tant de joie et qui ont été mes plus grands fans. Ma mère, mon père et mes frères et sœurs Stephanie, Theresa et Daniel ont joué un rôle déterminant dans tous les aspects de ma vie et de ma carrière de basketball. Je tiens également à remercier tous mes coéquipiers, entraîneurs, fans et personnel de soutien que j'ai eu le privilège de côtoyer, ainsi que la NBL pour le merveilleux environnement qu'ils m'ont fourni."

Sa reconversion semble déjà toute tracée et ne devrait pas vraiment s'éloigner de ce qu'il a connu auparavant :

"Enfin, je voudrais remercier l'organisation des Kings pour leur aide au cours de ce processus de décision, et je suis impatient de continuer mon rôle avec les Kings à un titre différent."

10 juin 2020 à 15:08
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
KILLIAN VÉROVE
Killian Vérove
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.