JEEP ÉLITE

L'ASVEL FINIT FORT CONTRE ORLÉANS, AVEC UN STRAZEL RECORD

Crédit photo : Infinity Nine Media Alexia Leduc

Malmené pendant 25 minutes par Orléans, l'ASVEL a très bien terminé la partie pour s'imposer 93 à 83 avec un excellent Matthew Strazel, auteur de son record de points en carrière

L'ASVEL a vécu une belle semaine. Après sa victoire à Vitoria jeudi en EuroLeague, l'équipe de T.J. Parker s'est imposée 93 à 83 contre Orléans ce dimanche en match avancé de la 21e journée de Jeep ELITE.

Longtemps bousculés par des Orléanais sérieux et costauds, les Rhodaniens ont pu compter sur une très belle série de Matthew Strazel (18 de ses 20 points - record en carrière - à 6/9 aux tirs en deuxième mi-temps) pour prendre le dessus. William Howard a pris le relai (19 points à 7/8 aux tirs, dont 5/6 à 3-points, 3 rebonds, 4 passes décisives et 5 fautes pour 26 d'évaluation en 23 minutes) et l'ASVEL est passé de 48-55 à la 27e minute à 73-61 à la 33e minute. Soit un 25-6 en l'espace de 6 minutes ! En confiance, ils ont bien terminé la rencontre pour rester à une dizaine de longueur d'avance jusqu'au buzer final (93-83).

Chima Moneke dans tous les bons coups

Car s'ils avaient bien commencé la partie, malgré les absences de Paul Lacombe, Guerschon Yabusele mais aussi Amine Noua, les Villeurbannais ont ensuite peiné face à une belle équipe de l'OLB, bien préparée. Très agressifs, ces derniers ont posé beaucoup de problèmes sur les pick & roll, avec un Chima Moneke (22 points à 10/11 aux tirs, 8 rebonds, 3 contres, 2 passes décisives et 2 fautes provoquées pour 32 d'évaluation en 28 minutes) insaisissable dans les airs comme sur son premier pas. Avec un cinq souvent small-ball en l'absence de Luke Fischer, les joueurs de Germain Castano n'ont jamais laissé Moustapha Fall s'amuser dans la peinture (seulement 3 tirs tentés et 2 lancers francs, mais tout de même 8 points et 7 rebonds pour 16 d'évaluation) comme il a pris l'habitude de le faire en EuroLeague. C'est d'ailleurs sans ce dernier sur le terrain que l'ASVEL est parvenu à reprendre le dessus. Signe de la profondeur de banc de l'ASVEL qui peut alterner les cinq différents, avec des profils variés. L'équipe du Loiret pourra regretter un certain relâchement dans l'agressivité (18, 21, 24 puis 30 points encaissés sur chaque quart-temps), avec une seule faute collective dans le dernier quart-temps.

Au classement, l'ASVEL repasse dans le positif (3 victoires et 2 défaites) alors qu'Orléans bascule dans le négatif avec un bilan inverse. Mais nul doute que Landing Sané & co auront de quoi redresser la barre.

08 novembre 2020 à 19:52
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.