JEEP ÉLITE

L'ASVEL S'EN SORT CONTRE L'ELAN CHALON, CHOLET DOMINE GRAVELINES-DUNKERQUE

ASVEL bat Elan Chalon 23 mars 2019
Crédit photo : ASVEL

L'ASVEL s'est fait peur contre l'Elan Chalon à l'Astroballe. Derrière, l'Elan Béarnais et Strasbourg ont été solides. Cholet a retrouvé la victoire et prend de l'avance sur le duo Le Portel - Cholet.

L'ASVEL a fait de sa défense sa force cette saison. Mais sans DeMarcus Nelson ni Alpha Kaba, ils sont bien moins performants dans ce secteur, en témoigne les 104 points encaissés contre l'Elan Chalon à l'Astroballe ce samedi soir. Après les 34 points encaissés dans le premier quart-temps, ils ont petit à petit baissé ce total (27 dans le deuxième, 22 dans le troisième et enfin 21 dans le dernier). Et s'ils sont passés devant lors de l'ultime période, les Bourguignons n'ont pas lâché. Justin Robinson (30 points à 11/21 aux tirs, 14 passes décisives, 4 balles perdues et 5 fautes provoquées pour 35 d'évaluation en 39 minutes) a ramené son équipe à 1 point et Mickaël Gelabale a eu le tir de la gagne mais l'a manqué. Sans Ousmane Camara ni Juan Palacios, Jean-Denys Choulet a lancé les jeunes. Si Etienne Ca a souffert (5 fautes en 4 minutes !) contre Miro Bilan (17 points à 5/7, 11 rebonds, 1 contre, 5 passes décisives, 4 interceptions et 7 fautes provoquées pour 34 d'évaluation en 24 minutes), Mathis Dossou-Yovo a saisi sa chance (12 points à 5/7, 6 rebonds et 5 fautes provoquées pour 14 d'évaluation en 16 minutes). Ses collègues espoirs Babacar Niasse et Hugo Besson joué 7 et 8 minutes, en relai de Vee Sanford (13 points à 6/8, 5 rebonds, 4 passes décisives et 2 interceptions pour 21 d'évaluation en 35 minutes) et Bastien Pinault (27 points à 9/15 et 4 rebonds pour 25 d'évaluation en 36 minutes).

A la deuxième place au classement, l'Elan Béarnais a livré un match sans génie contre Châlons-Reims mais avec une défense efficace (67 points encaissés à 34,3% de réussite aux tirs, 10 passes décisives pour 12 balles perdues pour le CCRB). La marque a été bien répartie et la réussite de Taqwa Pinero (17 points à 5/7 à 3-points en 20 minutes) a fait du bien.

Par Julien Hartmann, à Strasbourg,

Derrière, comme Monaco, Strasbourg revient bien. Au Rhénus, ils n'ont pas fait de cadeau à Antibes (75-55). Le match démarrait sur un rythme très calme. Les deux formations avaient du mal à trouver le rythme et par conséquent à marquer des points. Malgré cela, la SIG parvenait à creuser un premier écart après un bon travail de Youssoupha Fall (12 points à 4/7, 9 rebonds, 2 contres et 4 fautes provoquées pour 18 d'évaluation en 20 minutes) à l'intérieur. Mais profitant d'un léger relâchement en fin de période, Antibes recollait et 3 points séparaient les deux équipes après dix minutes, 16-13. En début de deuxième quart-temps, les Sharks commençaient par gêner la SIG (20-19, 12e minute puis 24-21) mais la troisième faute personnelle sifflée à l'encontre de Jerel Blassingame allait stopper les sudistes dans leur élan. Il n'en fallait pas plus à Strasbourg pour prendre 10 points d'avance, 31-21 (17e minute). Les Alsaciens se mettaient dès lors à nouveau en mode gestion et un dernier panier de Florent Pietrus renvoyaient les deux équipes aux vestiaires sur le score de 35-27. Devant son public et souhaitant sans doute offrir aux 6 000 spectateurs du Rhénus un match sans suspense, Strasbourg resserrait sa défense après le pause. Antibes était tenu à 11 petits points alors que la SIG en inscrivait le double : 57-38 après 30 minutes. Les Sharks étaient valeureux mais n'arrivaient jamais à repasser sous les 10 points pour ne serait-ce qu'inquiéter une SIG en parfait gestion qui s'imposait 75-55.

Enfin, dans un match indécis, Cholet a pris le meilleur sur Gravelines-Dunkerque. Vite privé de Bangaly Fofana, le BCM a du faire avec seulement deux intérieurs. Face à eux, Frank Hassell s'est régalé (23 points à 11/18, 7 rebonds et 3 passes décisives pour 24 d'évaluation en 31 minutes). Les joueurs de Julien Mahé n'ont jamais lâché et sont revenus à -1 par deux fois dans la dernière minute. Mais London Perrantes a mis un panier de grand classe. On notera le nouveau match solide d'Abdoulaye Ndoye (10 points à 4/7, 5 rebonds et 6 passes décisives pour 19 d'évaluation en 28 minutes).

24 mars 2019 à 01:43
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching