JEEP ÉLITE

L'ASVEL S'EN SORT DE JUSTESSE AU PORTEL

Mantas Kalnietis ASVEL 201819 Infinity Nine Media Alexia Leduc
Crédit photo : Infinity Nine Media Alexia Leduc

L'ASVEL s'est imposée 72-69 chez l'ESSM Le Portel grâce à un tir de Mantas Kalnietis à 12,5 secondes de la fin.

 

Dans le dur depuis cinq matchs, les Portelois ont résisté jusqu'à la dernière seconde face au leader. Les Stellistes avaient pourtant mis les ingrédients nécessaires pour rivaliser avec l'ASVEL : un départ canon (23-13) sous l'impulsion du duo Mangin-Hilliard à 3 points, une défense agressive et un état d'esprit irréprochable, notamment lorsque les Villeurbannais ont haussé leur niveau de jeu.

Festival d'adresse extérieure en première mi-temps

Les locaux ont d'abord dû se relever d'un cinglant 11-0 encaissé dans le deuxième quart-temps (30-37). Pour répondre au 4/4 derrière l'arc du tandem Kalnietis-Nelson, les Stellistes ont à nouveau pu compter sur leur All Star, Benoît Mangin, aidé cette fois par les deux missiles à 3 points de Jean-Victor Traoré, imité juste avant la pause par Brandyn Curry pour recoller au score (43-45).

Pour conclure un troisième quart-temps toujours aussi équilibré entre les deux équipes, c'est la jeune garde de l'ASVEL qui est montée au créneau. De retour de blessure, Alpha Kaba s'est imposé au contre devant Benoît Mangin avant d'aller claquer un dunk sur la transition, servi par Théo Malédon. Le jeune meneur s'est ensuite distingué en trouvant Charles Kahudi dans le corner pour refaire un écart (54-62).

Un final qui se joue à peu de choses

Les Villeurbannais pensaient tenir leur match, mais les locaux ont (encore une fois) réussi à inverser la tendance, avec l'appui de leur public toujours aussi chaud. Moses Ehambe a montré la voie avant de laisser le soin à Darrell Williams de rentrer enfin dans son match. Après quelques lancers, le poste 4 s'est distingué devant Amine Noua pour égaliser à 67-67. Dans une ambiance folle, Anthony Hilliard s'est alors joué de Mantas Kalnietis en un-contre-un pour offrir l'avantage aux siens.

Malgré l'égalisation de David Lighty, les hommes de Zvezdan Mitrovic n'étaient pas au mieux à l'image des deux lancers ratés de Miro Bilan, impérial jusque là. A la suite de deux contres déclenchés coup sur coup, Benoît Mangin a concédé un passage en force (discutable) devant Miro Bilan. Une occasion manquée qui a donné une nouvelle occasion aux Rhodaniens de reprendre l'avantage. Mantas Kalnietis ne s'est pas privé de punir Le Portel d'un 3 points ouvert à l'aile synonyme de 10e victoire en 12 matchs pour l'ASVEL (69-72).

Les Stellistes n'ont pas été en mesure de trouver une position de tir sur la dernière possession, concédant ainsi un sixième revers consécutif, une première dans l'histoire du club en Jeep Elite. Pendant que l'ASVEL va se préparer à recevoir le Partizan Belgrade mardi, Le Portel va à présent aborder deux déplacements, à Levallois puis Nanterre.

09 décembre 2018 à 20:28
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.