JEEP ÉLITE

L'ELAN BÉARNAIS RENVERSE LIMOGES ET REPREND LA CINQUIÈME PLACE

Crédit photo : Sebastien Grasset

Dans une ambiance parfaite, Pau-Lacq-Orthez a renversé son rival de toujours (84-69). Les Béarnais reprennent la cinquième place. 

Mais qu’a pu dire Laurent Vila à ses hommes à la mi-temps ? Les Béarnais, dominés pendant 20 minutes (36-41) par des Limougeauds inspirés, ont trouvé les solutions pour remporter ce match dans une ambiance incroyable.

Les 25 supporters des Ultras du CSP ont pu s’apercevoir tout au long de la soirée de la beauté d'un Palais des Sports à guichets fermés. Porté par son axe 1-5, Pau-Lacq-Orthez a fait un match dantesque. Enfin plutôt une deuxième période parfaite. Les Béarnais ont fait le trou dans un troisième acte remporté 30 à 9. Le CSP a encaissé un terrible 25-2 (51-43). 6 minutes compliquées où le staff n’a malheureusement pas su trouver les solutions ni même arrêté le jeu. A l’inverse, les hommes de Laurent Vila ont montré beaucoup de caractère. Mickey McConnell et C.J. Harris ont su trouver la mire et enflammer toute la salle. Le CSP n’a jamais été en mesure de revenir. 

Tout le monde le sait, quand Mickey est bon c’est tout le Béarn qui vibre. Ce dimanche soir, il a dominé l'homme en forme du CSP, Jordan Taylor. Ses 21 points et 4 passes décisives ont fait un bien fou à son équipe. Sa relation avec Vitalis Chikoko est parfaite. Le pivot zimbabwéen a su, malgré un manque de réussite, livrer un bon match. Pourtant en première période, les pivots adverses l'ont repoussé loin du cercle et l'ont forcé à prendre des tirs de loin. Mais il est parvenu à s'adapter avec une grosse présence au rebond.

Sous les yeux d’un Elie Okobo en mode rock-star, l’Élan a terminé fort ce match et repris le point-average (84-69) à son rival de toujours après un ultime panier d'Harris à 5 secondes de la fin. Leo Cavalière et sa bande valident leur qualification pour les playoffs et reprennent la cinquième place de Jeep ELITE.

12 mai 2019 à 21:26
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTHONY OTTOU
Bercé par les Chicago Bulls... de Dennis Rodman, mes journées seraient si tristes sans ce fichu ballon orange.
Anthony Ottou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching