JEEP ÉLITE

L'ELAN BÉARNAIS RESTE DEUXIÈME, LIMOGES GAGNE À CHALON

Jerry Boutsiele
Crédit photo : Sébastien Grasset

Retour sur la soirée de Jeep ELITE du samedi 12 janvier 2019.

Après la victoire de Nanterre contre le leader, l'ASVEL (13 victoires et 3 défaites), pour entamer la 16e journée de Jeep ELITE, son dauphin, l'Elan Béarnais, s'est imposé contre Fos Provence (4 victoires et 12 défaites). Mais face à un relégable privé de nombreux joueurs (Hairston, Kirksay, Burrows et Aboudou), qui a joué à sept plus un espoir utilisé 1 minute, C.J. Harris (23 points à 9/15) & co n'ont fini qu'à +7 même si l'EBPLO a toujours mené et a finalement subi le faux rythme de la reprise.

Derrière, Nanterre compte 10 victoires en 16 matchs comme Bourg-en-Bresse. Les Bressans ont pris les devants contre Le Mans (8 victoires et 8 défaites) en milieu de troisième quart-temps et ne sont plus passés derrière. Le cinq majeur Garrett Sim (20 points) - Zachery Peacock (18) - Youssou Ndoye (17) - LaMonte Ulmer (12) - Zack Wright (12) a marqué 79 des 83 points des locaux (77 encaissés).

Derrière, Limoges (9 victoires et 7 défaites) remonte à hauteur de Levallois. Les Metropolitans sont tombés chez le Champagne Châlons-Reims Basket (7 victoires et 9 défaites) qui vient d'enchaîner deux victoires contre des équipes du Top 8. Une victoire logique puisque le CCRB a dominé (87-69 à la 35e minute) avant de se faire peur, Levallois revenant à -2 (100-98) sur un panier de Cyrille Eliezer-Vanerot (à 12 secondes de la fin). Finalement, portés par Jimmy Baron (24 points à 9/16), les Marnais ont validé leur succès (102-98).

Revenons à Limoges... Le CSP a gagné son premier match à Chalon-sur-Saône (7 victoires et 9 défaites) depuis 18 ans ! Dans un match accroché, marqué par les séries, les visiteurs ont été meilleurs dans le money time. Justin Robinson (9 points à 4/13, 5 passes décisives et 5 balles perdues pour 3 d'évaluation en 32 minutes) a notamment été dominé par Jordan Taylor (10 points à 3/9 mais 14 passes décisives pour 20 d'évaluation en 30 minutes). A l'intérieur, Jerry Boutsiele (15 points à 7/9, 8 rebonds et 4 fautes provoquées pour 22 d'évaluation en 26 minutes) et Samardo Samuels (6 points à 3/3 et 7 rebonds pour 12 d'évaluation en 14 minutes) - qui a fait preuve d'implication en défense - ont pris le meilleur sur Ousmane Camara (3 points à 1/3 et 2 rebonds pour 2 d'évaluation en 31 minutes) et Juan Palacios (11 points à 4/11 et 3 rebonds pour 5 d'évaluation en 20 minutes).

Derrière, Boulazac et Monaco ont rééquilibré leur bilan (8 victoires et 8 défaites). Le BBD a réussi un bon coup en allant l'emporter à Cholet où il n'était pas aisé de s'imposer fin 2018. Les Périgourdins ont déroulé (+19 à la pause) à l'image du duo Kenny Chery (24 points à 8/12, 8 passes décisives, 0 balle perdue et 5 fautes provoquées pour 30 d'évaluation en 31 minutes) - Travis Leslie (23 points à 10/12, 9 rebonds, 3 passes décisives et 1 balle perdue pour 32 d'évaluation en 34 minutes).

Quant à Monaco, ils ont fini par faire lâcher Antibes (3 victoires et 13 d'évaluation). Dans ce match ouvert (103-89), la Roca Team a retrouvé Gerald Robinson (23 points à 8/12, 5 rebonds, 8 passes décisives, 3 interceptions et 3 balles perdues pour 32 d'évaluation en 34 minutes).

13 janvier 2019 à 02:20
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.