JEEP ÉLITE

L'ELAN BÉARNAIS SURCLASSE LE PORTEL, L'ELAN CHALON S'IMPOSE SUR LE FIL CONTRE GRAVELINES-DUNKERQUE

Jordon Crawford  Elan Chalon
Crédit photo : Charlotte Geoffray

Deux rencontres, deux scénarios différents. L'Elan Béarnais a déroulé à domicile face à l'ESSM Le Portel (90-68). Dans le même temps, Jordon Crawford, bien aidé par Gavin Ware, a sauvé l'Elan Chalon au Colisée face au BCM Gravelines-Dunkerque (81-80).

Dans deux matches cruciaux en vue du maintien en Jeep ELITE, l'Elan Béarnais et l'Elan Chalon se sont imposés à domicile avec deux scénarios différents. L'EBPLO a surclassé Le Portel à domicile (90-68). Dans le même temps, Gavin Ware a aidé Jordon Crawford à offrir la victoire à l'Elan Chalon au Colisée face au BCM Gravelines-Dunkerque (81-80). 

Le Portel explose, l'Elan Béarnais régale 

L'entame de match était très disputée (11-11, 5e). Les Palois provoquaient beaucoup de fautes dans ce début de match et se rendaient très souvent sur la ligne des lancers franc (9/12 dans ce premier quart temps) pour prendre les commandes (25-21, 10e). L'Elan Béarnais creusait un petit écart grâce notamment à la très bonne entrée de Jay Threatt (16 points, 2 rebonds, 2 passes décisives pour 18 d'évaluation) et à la vivacité de Justin Bibbins (12 points, 5 passes décisives, 4 fautes provoquées pour 13 d'évaluation) mais le Portel ne se démobilisait pas et revenait peu à peu au contact (30-28, 24e), obligeant Eric Bartecheky à stopper le jeu. Le temps mort demandé par le coach palois permettait à l'Elan Béarnais, porté par le duo de meneurs de reprendre 10 points d'avance (38-28, 26e). Les joueurs d'Eric Girard restaient dans le match grâce à l'omniprésence de Johann Passave-Ducteil (9 points). A la pause, l'Elan Béarnais conservait l'avantage (48-42, 20e).

L'Elan Béarnais revenait sur le parquet avec les mêmes intentions. Dans le sillage d'un excellent Vee Sanford (15 points, 4 rebonds, 2 passes décisives pour 18 d'évaluation) et grâce à un 18-3 passé aux stellistes en huit minutes, les Palois reprenaient 21 points d'avance (66-45, 28e). La défense béarnaise étouffait littéralement les Portelois et les locaux comptaient 20 points d'avance à l'entame des dix dernières minutes (69-49, 30e). Frustré du scénario de ce match pour les Portelois, Georgi Joseph prenait deux fautes techniques coup sur coup. L'Elan Béarnais continuait son festival offensif. Digué Diawara en profitait pour s'illustrer (8 points), tout comme Petr Cornelie, omniprésent des deux côtés du parquets ce mardi soir (14 points et 14 rebonds pour 22 d'évaluation). 

Les hommes d'Eric Bartecheky géraient tranquillement cette fin de match et s'offraient un succès très important dans la quête du maintien en Jeep ELITE en fin de saison. Grâce à ce large succès, l'Elan Béarnais compte désormais un bilan de 7 victoires pour 15 défaites alors que l'ESSM Le Portel affiche un bilan de 9 victoires pour 12 défaites.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques du match

L'incroyable erreur de Gavin Ware

Malgré une grosse entame de match de l'Elan Chalon (16-9, 6e), le BCM Gravelines-Dunkerque laissait passer l'orage et s'appuyait sur un Pape Sy omniprésent pour combler peu à peu son retard. A l'issue d'un premier quart temps très offensif, les joueurs de Julien Espinosa dominaient encore les débats (22-18, 10e). Le deuxième quart temps était tout aussi disputé entre Chalonnais et Gravelinois. Si l'équipe de Serge Crevecoeur s'accrochait grâce à un bon Romuald Morency (22 points, 3 rebonds pour 21 d'évaluation), en face, Jordon Crawford, intenable ce mardi soir (20 points, 7 rebonds, 6 passes décisives pour 22 d'évaluation), permettait à l'Elan Chalon de mener d'un petit point à la pause (40-39, 20e).

Le chassé-croisé continuait dans ce deuxième acte. Aucune des deux équipes ne se laissait distancé dans ce match crucial dans l'optique du maintien en Jeep ELITE. Grâce à un Mickaël Gelabale au four et au moulin (9 points, 8 rebonds), l'Elan Chalon parvenait à conserver l'avantage jusqu'au bout. Jordon Crawford, l'homme du match, offrait la victoire à son équipe dans les derniers instants grâce à un floatter compliqué décalé dans le cercle par Gavin Ware. Grâce à cette incroyable bourde du pivot du BCM, le meneur américain de Chalon-sur-Saône crucifiait le BCM Gravelines-Dunkerque. L'Elan Chalon l'emportait 81 à 80, plongeant les Maritimes dans la crise.

L'Elan Chalon compte 8 victoires pour 14 défaites tandis que le BCM Gravelines-Dunkerque affiche désormais un bilan de 8 victoires pour 13 défaites après ce cinquième revers de rang.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques du match

27 avril 2021 à 21:33
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DIMITRI VOITURIN
Dimitri VOITURIN
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.