JEEP ÉLITE

L'ÉLECTROCHOC N'A PAS FAIT EFFET POUR L'ELAN BÉARNAIS, LARGEMENT BATTU PAR ROANNE

Sylvain Francisco  Roanne
Crédit photo : Jules Roche

L'Elan Béarnais aura tenu dix minutes avant de s'écrouler et de concéder sa onzième défaite de rang ce samedi face à la Chorale de Roanne (60-81). L'électrochoc espéré après le changement d'entraîneur n'aura pas eu l'effet escompté.

A la suite de la dixième défaite concédée par l'Elan Béarnais sur le parquet de la JL Bourg, le club avait décidé de procéder à un changement d'entraîneur. Eric Bartecheky de retour sur le banc béarnais, l'EBPLO se devait de réagir. Mais ce samedi face à Roanne, les Palois ne sont pas parvenus à stopper leur mauvaise dynamique et ont concédé une onzième défaite de rang (60-81).

L'Elan Béarnais aura tenu dix minutes

Malgré une entame de match assez confuse, les joueurs d'Eric Bartecheky se montraient très agressifs défensivement. Pau prenait rapidement les commandes (5-0, 2e) avant de voir revenir Roanne à hauteur (7-7, 5e). Les Palois creusaient un premier écart dans ce premier quart temps dans le sillage d'un excellent Vee Sanford (19 points, 14 d'évaluation), obligeant Jean-Denys Choulet à stopper immédiatement le jeu (13-7, 6e). L'écart continuait de gonfler dans ces dix premières pour l'Elan Béarnais qui s'appuyait sur l'efficacité de Petr Cornelie dans la peinture (15 points, 13 rebonds, 6 passes décisives, 20 d'évaluation) pour conserver l'avantage à l'issue d'un premier quart temps très offensif (20-18, 10e).

Le coup d'accélérateur de la Chorale de Roanne avant la pause

Si l'Elan Béarnais restait devant à l'entame de deuxième quart temps, la Chorale de Roanne mettait un gros coup d'accélérateur sous l'impulsion du tandem Jamal Artis (13 points, 5 passes décisives, 18 d'évaluation) - Steve Ho You Fat (15 points, 8 rebonds, 15 d'évaluation) pour reprendre les commandes (24-26, 15e). Roanne profitait du manque d'adresse adverse pour accentuer son avance au tableau d'affichage. Comme souvent cette saison, Pau connaissait un énorme trou d'air qui permettait à l'adversaire de prendre le large. A la pause, la Chorale de Roanne menait ainsi de 12 points (31-43, 20e).

Roanne gère son avance, Pau s'enfonce un peu plus

Le festival offensif continuait pour les Roannais au retour des vestiaires. Sylvain Francisco (13 points, 4 rebonds, 4 interceptions, 7 passes décisives, 22 d'évaluation) permettait aux siens de creuser un peu l'écart dans ce troisième quart temps. Le temps mort demandé par Eric Bartecheky ne changeait rien et les Palois continuaient de s'enfoncer. A dix minutes du terme, l'Elan Béarnais était largement mené (43-60, 30e). Les joueurs de Jean-Denys Choulet se trouvaient parfaitement en attaque et Juvonte Reddic se régalait à l'intérieur (16 points, 7 rebonds, 21 d'évaluation). La Chorale de Roanne s'imposait logiquement sur le parquet de Pau (60-81) et plongeait un peu plus le club béarnais dans le doute.

Malgré le changement d'entraîneur, l'électrochoc n'aura pas eu lieu et l'Elan Béarnais s'enfonçait un peu plus dans la crise. Avec seulement 3 victoires pour 11 défaites, l'EBPLO restait avant-dernier de Jeep ELITE. Roanne, de son côté, confirmait sa bonne dynamique après son succès référence face à Nanterre.

Cliquez ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

20 mars 2021 à 20:57
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DIMITRI VOITURIN
Dimitri VOITURIN
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.