JEEP ÉLITE

LA JL BOURG DOMINE LE HTV ET SE RAPPROCHE DE DISNEY

Crédit photo : Guilherme Amorin

Les Bressans entament l'année 2018 de la meilleure manière possible. En disposant de Hyères-Toulon à domicile (99-88), la JL Bourg a mis un pied à Disney en vue de la Leaders Cup.

Quand vous shootez à 15/25 à trois points, vous gagnez forcément le match. Non ? Non. Avec la meilleure attaque de Pro A en face de vous, c'est de suite plus compliqué. Et si vous vous permettez quelques largesses défensives grossières dans des moments clés, cela devient carrément mission impossible.

Hyères-Toulon en a fait l'amère expérience à Bourg-en-Bresse. Brillant balle en main avec un Robert Arnold déchaîné (28 points à 10/14, dont 8/11 derrière la ligne majorée, et 3 rebonds) ou un Terry Smith magistral à la baguette (22 points à 7/9 et 5 passes décisives), le HTV n'a pas su enrayer la belle machine burgienne de l'autre côté du terrain, peinant notamment à trouver une réponse face au small-ball proposé par Savo Vucevic en seconde mi-temps avec Maxime Courby au poste 4 et Kevin Dinal au poste 5. Tout est aussi question de confiance : laisser la JL Bourg démarrer la rencontre avec 15 points dans les cinq premières minutes n'était pas la meilleure idée varoise du soir, ni laisser Chase Simon (notre photo, 20 points à 7/16, 3 rebonds et 3 passes décisives) retrouver son rythme après une fin d'année 2017 en dents de scie.

Et Robert Arnold bouscula Vucevic...

La JL Bourg a toujours eu le contrôle du match, n'a pas laissé le HTV prendre les commandes à quelque moment que ce soit mais n'a pourtant jamais pu tuer le match, la faute à l'insolente adresse toulonnaise à 6,75 mètres. Les deux équipes ont marqué, beaucoup marqué même, mais l'assise collective fut complètement différente (24 passes décisives pour la Jeu, 10 pour Hyères-Toulon). Les Bressans ont également bénéficié d'un petit fait de jeu en leur défaveur afin de bénéficier du sentiment de révolte, d'appuyer sur l'accélérateur et creuser l'écart. À la 22e minute, après l'un de ses nombreux shoots à trois points, Arnold est passé derrière Savo Vucevic pour revenir en défense et lui a donné un petit coup. Les arbitres ne l'ont pas vu, l'entraîneur bressan s'est agacé et il a pris faute technique. Le score était alors de 53-51. Dix minutes, l'énervement burgien consommé, le trou était fait (83-62).

Grâce à sa neuvième victoire de la saison, la JL Bourg de Zachery Peacock (20 points à 7/11, 5 rebonds et 6 passes décisives) fait un grand pas vers la Leaders Cup. Une belle performance, pas anodine du tout pour un promu. "Drôle de promu", en souriait (jaune) Manu Schmitt.

À Bourg-en-Bresse,

13 janvier 2018 à 21:45
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.