JEEP ÉLITE

LA JL BOURG ESPÈRE JORDAN TAYLOR

Crédit photo : Jacques Cormareche

Et si le club bressan allait piocher dans les rangs de l'ASVEL ?

À la recherche d'un successeur pour Garrett Sim, attendu par le voisin chalonnais, la JL Bourg est sur la piste d'un gros coup. Selon nos informations, le club du président Desbottes aimerait convaincre Jordan Taylor d'effectuer le court déplacement entre Lyon et Bourg-en-Bresse. Et le meneur américain, un temps susceptible de rester à Villeurbanne, ne serait pas insensible à l'intérêt burgien, même s'il suscite de la curiosité jusqu'aux confins de l'Asie...

Outre le fait de rester dans la région lyonnaise, rejoindre la JL Bourg lui permettrait de continuer à disputer une Coupe d'Europe. Héros de la victoire historique contre le CSKA Moscou, mais irrégulier en EuroLeague avec l'ASVEL (8 points à 38%, 1,5 rebond et 3,8 passes décisives pour 7 d'évaluation en 26 rencontres), le natif de Minneapolis n'en a peut-être pas fait assez pour convaincre un autre grand d'Europe de lui offrir une deuxième chance dans la compétition reine. Mais Jordan Taylor n'en demeure pas moins un véritable spécialiste de l'EuroCup, qu'il a déjà disputé à quatre reprises (avec la Virtus Rome, l'ALBA Berlin, le Galatasaray Istanbul et Limoges), pour des moyennes de 9,6 points, 2,2 rebonds et 4,1 passes décisives en 40 matchs. Un vécu susceptible de sécuriser les premiers pas continentaux du club burgien, futur Petit Poucet de l'EuroCup.

Ancienne star universitaire (finaliste en 2010/11 du "Bob Cousy Award", récompensant le meilleur meneur de NCAA ; élu dans le meilleur cinq de NCAA en 2010/11 aux côtés notamment de Kawhi Leonard) ayant connu une trajectoire ralentie par les blessures, l'ancien Badger du Wisconsin a également prouvé qu'il pouvait être un joueur dominant en Jeep ÉLITE. C'était en 2018/19, sous les couleurs du Limoges CSP, où il avait su magnifiquement su se relancer (12,2 points à 47%, 2,5 rebonds et 7 passes décisives pour 15,8 d'évaluation en 24 matchs) après avoir connu de gros problèmes à la hanche. Depuis, ses responsabilités avaient logiquement été diluées au sein de la machine de guerre villeurbannais (6,8 points à 33%, 1,8 rebond et 3,6 passes décisives pour 7,3 d'évaluation en 24 rencontres) mais cela ne signifie évidemment que le vainqueur de la Coupe d'Allemagne 2016 ne saurait pas de nouveau endosser le costume de leader. À Bourg-en-Bresse, ou ailleurs...

Par ailleurs, même si le joueur a longuement profité des installations d'Ékinox dès la fin du confinement, Darel Poirier ne s'engagera pas avec la JL Bourg. Dans l'immédiat, l'ex-intérieur de Cholet et Charleville-Mézières va poursuivre sa rééducation de la hanche.

 

29 juin 2020 à 14:51
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.