BETCLIC ÉLITE

LA SIG PREND SA REVANCHE SUR DIJON ET SIGNE UN HUITIÈME SUCCÈS DE RANG

Crédit photo : SIG Strasbourg P Gigon

Renversés après la pause sur le parquet de la JDA samedi dernier, la SIG a su tirer les leçons du passé pour ne pas reproduire la même erreur. Devant à la pause (47-45), les strasbourgeois ont livré une belle prestation, résistant cette fois au retour dijonnais en fin de partie (84-78).

"Depuis deux jours je mets une grosse pression sur mes joueurs, car, à mes yeux, nous n’avons pas été bons à Dijon." Voilà ce que déclarait l'entraîneur de Strasbourg Lassi Tuovi avant de retrouver Dijon. Devant à la pause en Bourgogne la semaine passée, les hommes du technicien finlandais avaient ainsi baissé totalement pavillon après le retour aux vestiaires. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces paroles ont été entendues par les Strasbourgeois.

Comme la semaine dernière, la SIG débutait ce match avec plus d’envie que les Bourguignons. Revanchards, les locaux débutaient pied au plancher. Jaromir Bohacik (16 points, 3 rebonds et 4 passes décisives) avait le poignet chaud, montrant la voie avec 8 points dans le premier quart (24-18, 10e). Face à une défense de la JDA très perméable ce samedi soir, Brandon Jefferson (16 points 2 rebonds et 3 passes) se régalait de loin. Mais Dijon, en filou dans le sillage de Chase Simon (19 points et 3 rebonds), s’en sortait finalement assez bien à la pause (49-47, 20e).

Chat échaudé craint l’eau froide

Lassi Tuovi avait prévenu, il avait hâte de travailler la vidéo avec ses hommes pour renverser la JDA. Il avait sans doute envie aussi de ne pas reproduire la même deuxième mi-temps que la semaine dernière. Et on peut penser que le travail a été bien fait, face à une équipe de Dijon qui avait grand peine à exécuter ses systèmes, n’inscrivant que 8 petits points sur le troisième quart.

Une impression qui se confirmait, la JDA s’entêtant à tirer de loin (seulement 9/26 à 3-points au final), avec des intérieurs touché par les fautes. Le jeu léché des Bourguignons était lu parfaitement, à l'image des 3 interceptions de Jefferson, ou encore les 12 passes décivises au final pour une équipe de Dijon pas habituée à être bougée de la sorte. On croyait tout de même voir David Holston (18 points à 3/7 à 3-points) prendre les commandes et enlever cette rencontre après un panier primé de l’ancien MVP (71-70, 36e)... Mais plus solides, les locaux tenaient les rênes. Ishmail Wainright (10 points, 3 rebonds et 4 passes décisives) et Yannis Morin (10 points, 5 rebonds et 5 passes décisives) faisaient le sale boulot, ramassant les miettes. La messe était dite. Laurent Legname pouvait se prendre la tête à deux mains : Dijon est tombé ce samedi soir contre plus fort et s’incline logiquement 84 à 78.

La SIG confirme sa bonne forme et signe une huitième victoire de rang en Jeep ÉLITE, revenant à deux succès de son adversaire du soir (12 victoires, 4 défaites) au classement. Brandon Jefferson et les siens commencent petit à petit à faire leur place dans le haut de tableau, après un début de saison en demi-teinte.

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

par @
27 mars 2021 à 21:05
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VICTORIEN RENIER
Victorien Renier
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.