JEEP ÉLITE

LA SIG TREMBLE MAIS S'IMPOSE FACE À LEVALLOIS

Mike Green SIG Strasbourg 201819 Sébastien Grasset 3
Crédit photo : Sébastien Grasset

Longtemps menée, la SIG Strasbourg a fini par prendre le dessus sur Levallois pour l'emporter 69 à 58.

Au Rhénus,

Dans une rencontre importante en vue des playoffs, la SIG Strasbourg s'est imposée face à Levallois 69 à 58. Un succès compliqué qui s'est construit grâce aux 15 points de Mike Green et au nouveau double-double de Youssoupha Fall (17 points, 14 rebonds). Pour Levallois, Jaron Johnson et David Michineau (12 points chacun) ont longtemps inquiété la SIG mais ont craqué dans les dernières minutes.

Quentin Serron avait visiblement retrouvé sa vue et se montrait le premier. C'etait ensuite au tour de Youssoupha Fall de se mettre en avant du côté Alsacien et d'inscrire les six points suivants pour son équipe (8-6, 4eme minute). Levallois réagissait à travers Will Daniels, mais il commettait de suite une faute sur Jarell Eddie qui offrait trois lancers à l'ailier Strasbourgeois (11-8). Mike Green donnait un peu plus d'ampleur au score (13-8) mais la SIG connaissait ensuite une longue disette, bien exploitée par Levallois et notamment David Michineau (8 points dans la période) même si Maalik Wayns lui volait la vedette en marquant à trois points au buzzer pour clore le premier acte sur le score de 13 à 19 en faveur des visiteurs.

Deuxième quart temps difficile pour la SIG

Ce même Wayns inscrivait les premiers points du second acte avant que Mardy Collins ne mette fin au mutisme Alsacien (15-21,12eme minute). Maxime Roos se rendait d'un beau contre sur Ludovic Beyhurst mais n'empêchait pas la SIG de revenir dans la partie. Mardy Collins rapprochait les siens (19-21) avant que Fall n'égalise et que Traoré ne place son équipe en tête (23-21,17eme minute). Il ajoutera encore deux unités à son compteur mais c'était bien Levallois, grâce à Nathan Jawai, qui comptait six points d'avance à la pause (25-31).

Les Franciliens poursuivaient sur leur lancée au retour des vestiaires (28-38,22 ème minute). En difficulté, Strasbourg se remettait, doucement mais sûrement, dans la partie. Youssoupha Fall ramenait Strasbourg à -3 avant de donner l'avantage à son équipe, 42-41. La SIG inscrivait 25 points dans ce quart temps qu'elle finissait en tête, 50 à 45.

Nzeulie et Green permettent à la SIG de ne pas trembler

Un avantage que Strasbourg faisait fructifier d'entrée par Ali Traoré et que Ludovic Beyhurst faisait passer à dix unités (58-48, 24eme minute). Mais Levallois respirait toujours et à deux minutes du terme, ne pointait qu'à deux unités grâce à un prime de Maalik Wayns et des lancers de Will Daniels et Jaron Johnson (60-58). Un début d'incendie que Jeremy Nzeulie et Mike Green se chargeaient vite d'éteindre et la SIG pouvait souffler (69-58).

Un succès rassurant pour Strasbourg qui se maintient dans le Top 8, au contraire de Levallois qui voit les phases finales s'éloigner.

27 avril 2019 à 22:02
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JULIEN HARTMANN
Julien Hartmann
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching