BETCLIC ÉLITE

LA VICTOIRE CONTRE L'ASVEL, "LE MATCH RÉFÉRENCE" DE L'ELAN BÉARNAIS CETTE SAISON

Crédit photo : Guillaume Poumarede

L'Elan Béarnais a déjoué le piège tendu par l'ASVEL (88-85) dans un Palais des sports de Pau chauffé à blanc. Tout s'est joué dans les derniers instants de la rencontre malgré une domination paloise.

C'est Noël avant l'heure du côté de Pau. Derrière un Brandon Jefferson clinique (31 points à 66% de réussite aux tirs dont 70% à 3 points, 9 passes décisives pour 42 d'évaluation en 38 minutes), les Béarnais se sont offerts les champions de France en titre devant leur public, samedi soir (88-85). Bien aidé par Giovan Oniangue (20 points) et Dominique Archie (14 points), le collectif de l'Elan n'a presque jamais tremblé. L'Elan béarnais menait de 10 points à l'entame du quatrième quart-temps et a fait face au retour des Rhodaniens en toute fin de rencontre.

L'armada villeurbannaise, emmenée par l'ancien pensionnaire du Palais des sports Elie Okobo (16 points à 45% de réussite aux tirs pour 13 d'évaluation) et par un bon William Howard (15 points, 7 rebonds et 5 passes décisives pour 24 d'évaluation en 25 minutes) tombe pour la cinquième fois en championnat cette saison. 

"(C'est) Sans doute un match référence". Eric Bartecheky, le coach, est lucide quant au résultat. Son équipe était déjà proche d'un succès retentissant en octobre contre Monaco à la maison (66-74). L'Elan avait fait le plus dur du travail avant de s'écrouler dans le dernier quart-temps. L'EBPLO était proche d'un bis repetita samedi lorsque l'ASVEL était parvenue à mener d'un point dans le dernier acte. Après la rencontre, Giovan Oniangue a tenu à souligner "la victoire au mental" de son équipe qui n'a pas craqué dans l'épilogue du match. Celui qui résume peut-être le mieux le match des palois, c'est Hamady N'Diaye : "Collectivement, c'est un match où on a senti le basket de Pau pendant 40 minutes. [...] C'était un match très positif même si à certains moments on a eu un peu peur, mais on est restés ensemble pendant tout le match."

Le 17 décembre, les Béarnais tenteront de réitérer le résultat surprise de samedi : ils affrontent les Metropolitans 92 de Boulogne-Levallois. Actuellement sur une série d'invincibilité de 10 victoires, les joueurs de Vincent Collet sont irrésistibles et leaders de Betclic EILITE. Eric Bartecheky le sait, ce ne sera pas la même paire de manche : "Cette victoire est de bonne augure avant d'aller se déplacer chez le leader. Forcément ce sera compliqué, mais c'est bien d'avoir pris ce match là avant d'aller là-bas [à Levallois]". L'EBPLO est-t-il en mesure de réaliser un nouvel coup, qui plus est à l'extérieur ?

13 décembre 2021 à 12:22
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
JULIEN HENNINOT
Julien Henninot
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.