JEEP ÉLITE

LAHAOU KONATÉ : "POUR PROGRESSER, IL NE FAUT PAS AVOIR PEUR DE DESCENDRE DE DIVISION"

Basket le Mag 25 Lahaou Konaté
Crédit photo : Basket le Mag

Lahaou Konaté s'est livré dans le 25e numéro de Basket le Mag.

Au sommaire du nouveau «Basket Le Mag», une interview de Lahaou Konaté, le capitaine de Nanterre et international français. Morceaux choisis.

Son nouveau statut

«Première chose, je n’ai jamais cherché la lumière. Après, oui, de temps en temps, tu as une crainte : «Si je n’arrive pas à monter en Pro A, à trouver la bonne équipe, ça peut passer très vite…» Surtout quand tu arrives en fin de contrat, que quelques clubs sont intéressés mais qu’il n’y a rien de concret. Mais cela dit, être dans l’ombre, ça m’a toujours plu. Ça ne me fait pas plus de mal d’être dans l’ombre que dans la lumière.»

Amara Sy, sa première inspiration

«Je suis quelqu’un qui observe beaucoup. Amara Sy a vraiment été l’inspiration numéro un. Quand j’étais petit, mon coach, Manu Key, me parlait souvent de Villeurbanne. «Si tu taffes, encore et encore, en fin de saison, tu feras un essai à Villeurbanne, je connais Amara Sy.» C’est comme ça que j’ai découvert Amara, et c’est devenu une motivation. Au final, mon coach m’a un peu douillé parce que je n’ai jamais fait de test à Villeurbanne ! (Il rit) Mais il a quand même tenu sa parole et m’a fait rencontrer Amara, qui m’a échangé quelques mots. C’est ce genre de personne qui fait qu’on arrive à s’accrocher et à croire en ses rêves.»

Son éclosion tardive

«La maturation d’un joueur dépend de plein de choses. Toute personne a une progression différente. Certains arrivent à maturité très tôt, d’autres tardivement. Il faut savoir accepter ça, et ne pas mettre les gens dans une case, à dire : «Lui, il va rester comme ça». Et je pense que pour pouvoir bien progresser, il faut jouer. N1, N2... Il ne faut pas avoir peur de descendre ! Si tu descends et que tu fais ton boulot comme il faut, tu auras forcément une chance de remonter, même si c’est d’une case par une case. C’est important de jouer. Quand Évreux m’a proposé le contrat stagiaire-pro, jouer en N3 et être le dixième homme en Pro B, Rémy Valin m’a dit clairement : «Tu vas jouer de 0 à 10 minutes». Ça veut dire prendre les miettes, le garbage time, entrer pour une action défensive, etc. Ça ne m’a pas freiné. Ça a même été une motivation. Et avoir pu doubler, jouer en Pro B le vendredi et en N3 le samedi, m’a vraiment fait progresser.»

Commander le numéro en ligne : https://basket-mag.com/basket-25-decembre-2018/

Trouver un kiosque : http://kiosque.basket-mag.com/

S’abonner au magazine : https://basket-mag.com/sabonner/

08 décembre 2018 à 15:16
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
11 décembre - 01h00
Philadelphia 76ers
Detroit Pistons
11 décembre - 04h30
Golden State Warriors
Minnesota Timberwolves
11 décembre - 09h15
Philadelphia 76ers
Detroit Pistons
11 décembre - 11h00
Golden State Warriors
Minnesota Timberwolves
11 décembre - 12h45
Châlons-Reims
Pau-Lacq-Orthez
Coaching