JEEP ÉLITE

LASSI TUOVI (STRASBOURG) : "NOUS NE SOMMES PAS BONS QUAND NOUS AVONS L’ÉTIQUETTE DE FAVORI AVANT UN MATCH"

Crédit photo : P Gigon SIG Strasbourg

Lassi Tuovi, l'entraîneur de Strasbourg, revient sur la courte victoire de son équipe contre Nanterre mardi soir (86-81).

Après avoir perdu chez le 17e, l'Elan Béarnais, samedi (73-69), la SIG Strasbourg a été très longtemps menée par le 16e, Nanterre, ce mardi. Mais les Alsaciens ont fini par revenir et prendre le dessus dans le money-time, pour s'imposer 86 à 81. S'il n'a pas été convaincu par la manière, l'entraîneur Lassi Tuovi a encore une fois pu constater la force de caractère de son groupe.

"Après la défaite à Pau nous avons essayé de trouver la façon de réagir, a-t-il commenté sur sigstrasbourg.fr. Les joueurs étaient prêts pour ça, mais Nanterre est arrivé comme une tempête. Ils ont eu une semaine pour préparer le match et en quelques minutes ils nous ont ramené à la tristesse de ce qu’on avait fait à Pau. Nous nous sommes plaints tout le temps, avons montré des signaux indiquant qu’on n’était pas là. Mais une fois qu’on a arrêté avec cette mentalité, la roue a tourné et nous sommes revenus."

"C’est un mystère parfois d’où peut venir le déclic chez les joueurs"

Sans briller, la SIG a tout de même réussi à signer sa onzième victoire de la saison de Jeep ELITE. Encore une fois grâce à sa force de caractère.

"Ce n’était pas un beau match, mais c’est important de le prendre. Certaines équipes auraient sans doute lâché et abandonné mais pas la nôtre. Les joueurs ont trouvé la solution eux-mêmes. J’ai tenté des choses pendant trois quart-temps mais ça ne servait à rien. J’ai même pris une faute technique à force de crier au bord du terrain, mais dans le dernier quart je n’étais plus que spectateur car ils ont trouvé tout seul la solution pour revenir. C’est une victoire du groupe. Le basket est un sport où le côté psychologique compte. Nanterre a perdu pas mal de fois et nous, nous avons déjà réalisé ce genre de remontée. Quand tu es à 4 points, puis 2 points, qu’il y a temps-mort, etc. La différence de confiance entre les deux équipes change de camp. Et soudain, à la fin, on donne l’impression qu’on a bien joué toute la nuit. C’est un mystère parfois d’où peut venir le déclic chez les joueurs."

Strasbourg, qualifié pour le Final 8 de la Ligue des Champions (BCL) et troisième de Jeep ELITE, est désormais attendue comme le favori de la rencontre dans la plupart de ses rencontres de championnat.

"Quand nous sommes outsiders comme en BCL où avant de jouer Dijon, nous sommes prêts à différents niveaux. Mais quand on joue Nanterre ou Pau qui sont mal classés, la confiance et l’approche change totalement. Je ne vais pas mentir, nous ne sommes pas bons quand nous avons l’étiquette de favori avant un match. Mais je préfère constater que nous avons gagné et maintenant nous devons apprendre de ces deux derniers matches. C’est pour cela que la victoire est importante ce (mardi) soir. Elle nous permet d’engranger de la confiance en plus de nous redonner le sourire."

Strasbourg va maintenant tenter d'enchaîner à Cholet, ce samedi.

14 avril 2021 à 12:25
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.