JEEP ÉLITE

LASSI TUOVI (STRASBOURG) : "PAS LE PLUS BEAU DES MATCHES"

Tuovi
Crédit photo : SIG Strasbourg PGigon

En conférence de presse après le match contre Cholet, Lassi Tuovi et DeAndre Lansdowne ont savouré la victoire arrachée contre le club des Mauges (75-72). Ils ont notamment expliqué pourquoi c'était si compliqué alors qu'Erman Kunter a reconnu un manque de dureté de ses hommes. 

Strasbourg a dû attendre un shoot au buzzer manqué par Gregor Hrovat pour être certain de l'emporter face à Cholet ce lundi soir (75-72). Dans ce match, les Alsaciens se sont appuyés sur une solide défense dans les moments-clés pour gagner un troisième match de Jeep Elite consécutif. Faute d'être spectaculaire, cette stratégie a été efficace pour effacer les doutes que pouvait avoir Lassi Tuovi avant l'entre-deux. Le coach finlandais de la SIG est revenu sur ce succès en conférence de presse. 

"Je n’étais pas confiant à 100% avant le match. Entre les petits bobos, l’intégration de Ike et le long voyage… Il y avait beaucoup d’incertitudes. Nous avons bien commencé le match, ce qui a montré que la préparation était bonne. Ce soir nous avons vu une bataille avec de la fatigue et beaucoup d’efforts. Ce n’était pas un concours de beauté, pas le plus beau match, mais nous avons empoché la victoire. C’est l’essentiel. Cette équipe se passe bien la balle, mais la fatigue a fait que certains choix n’ont pas été judicieux. Plusieurs fois un joueur était libre de prendre un tir à 5 secondes de la fin de la possession, mais on refait une passe de trop. Mais je retiens qu’on a su bien défendre pour verrouiller la victoire. Il y a deux mois nous aurons surement perdu ce genre de match. L’équipe a grandi en ce sens."

Pour DeAndre Lansdowne, ce match va aussi permettre à son équipe de progresser. Le capitaine strasbourgeois a attendu la deuxième période du match pour se réveiller et il a expliqué en conférence de presse pourquoi son équipe a autant cravaché. 

"Quand tu joues ce genre de match très serré et que tu n’as pas ton public c’est difficile. Les fans auraient pu vraiment pu faire pencher la balance plus tôt en nous offrant un momentum. Mais, ce soir on continue de grandir en tant qu’équipe. On a eu besoin de créer notre propre énergie. Dans nos temps forts, on arrivait à produire le basket que l'on voulait. On voulait faire ça pendant 40 minutes mais c'était difficile à cause de l'enchaînement de matches et les voyages : c’est parfois difficile de jouer agressif pendant 40 minutes. Il y a des moments où il faut savoir jouer doucement et c’est aussi en ça que l’équipe grandit, en progressant sur le jeu demi-terrain en attaque et en défense."

De son côté, Erman Kunter a regretté les nombreuses pertes de balle (22). Pour lui, cela a fait la différence. 

"Pourcentage, passes décisives, rebonds, évaluation : on gagne. Mais on n'est pas assez dur. Strasbourg, c'est une équipe correcte il n'y a rien à dire mais là on perdait des ballons comme ça même quand il n'y avait pas une grosse pression défensive. Avec 22 pertes de balle, c'est impossible de gagner, la différence est là. Il n'y a pas d'explication, on a travaillé cette semaine mais c'est très difficile de travailler le fait de ne pas perdre de ballon. Il faut juste jouer dur."

L'entraîneur turc trouve que son équipe, qui reste à la 14eme place du classement, manque de dureté. Pour lui, il va falloir un changement au niveau de l'attitude. 

"Le problème, c'est qu'on est pas assez dur je pense. La dureté, c'est dans le caractère. Il faut changer les attitudes. C'est difficile de progresser dans ce domaine. L'adresse, les systèmes : ça se travaille. Mais la dureté, c'est dans le caractère, dans l'envie. Il faut décider de jouer dur."

De la dureté, Cholet en aura besoin pour gagner un premier match de Jeep Elite en 2021 dès la semaine prochaine. C'est Monaco qui va se rendre à la Meilleraie samedi prochain.

02 février 2021 à 14:23
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
NICOLAS KOHLHUBER
Nicolas Kohlhuber
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.