JEEP ÉLITE

LAURENT LEGNAME : « NE SURTOUT PAS S'ENFLAMMER »

Laurent Legname
Crédit photo : Sebastien Grasset

  L'entraîneur dijonnais a tenu à relativiser le début de championnat parfait de ses protégés.  

 

Fidèle à sa philosophie, Laurent Legname est resté les pieds sur terre après sa troisième victoire consécutive pour débuter cette Jeep ELITE version 2018-2019. Après Châlons-Reims (87-65) et Boulazac à domicile (83-66), c'est Fos-sur-Mer qui a subi la loi du leader, toujours aussi rigoureux en défense (61-82).

« Il fallait aborder ce match avec la plus grande méfiance face à Fos qui allait jouer le premier match de son histoire en Jeep ELITE, a-t-il déclaré après le match. Dans une petite salle, où ils ont leurs repères et après avoir gardé la même ossature que la saison dernière. Pour les avoir joués lorsque j'étais en Pro B je sais que c'est une salle où il est très difficile de s'imposer. Ils sont capables de mettre le feu avec leur densité athlétique, et c'est ce qu'il s'est passé quand ils sont revenus après un bon départ de notre part. On a pu compter sur notre défense, encore une fois. On les a forcés à provoquer des pertes de balle pour obtenir des points faciles. On avait aussi ciblé leurs points forts et les joueurs ont vraiment exécuté le plan pour les contrer ça avec de bonnes attitudes. Même quand ils sont revenus, on manquait des tirs ouverts, mais notre défense nous a permis de virer en tête à la pause (31-37). Ensuite on a retrouvé un peu plus d'adresse et la défense était toujours là, ce qui nous a permis de faire grossir l'écart ».

Pau-Lacq-Orthez et la BCL à venir

Invaincu jusque là, Dijon appliquera la même formule qui a fait son succès la saison dernière, à savoir beaucoup d'humilité et le travail pour priorité. D'autant que les échéances vont arriver très vite dans les prochains jours avec la BasketBall Champion's League en semaine en guise de bonus. D'où le discours de Laurent Legname qui s'attend à un rude combat samedi prochain à l'occasion de la réception de Pau-Lacq-Orthez.

« Je ne vais pas faire la fine bouche. On est à 3-0. Après, il faut savoir raison garder. On n'a pas joué ce qui se faisait de mieux en terme de budget, sans faire injure à Châlons-Reims, Boulazac ou Fos-sur-Mer. C'était bien de les prendre, maintenant il ne faut surtout pas s'enflammer. Qu'on comprenne pourquoi on a gagné ces matchs, à savoir qu'on est plutôt bien en place défensivement, mais qu'en attaque, on doit encore travailler. Par moments, ce n'est pas encore assez fluide et ça occasionne pas mal de pertes de balles, cette fois en première mi-temps. On sait que la coupe d'Europe va arriver dans dix jours. Il va falloir enchaîner. C'est la dernière semaine avant février où on peut travailler, car après Pau, on va attaquer les matchs de BCL. C'est bien, tout ce qui est pris n'est plus à prendre. On a un prochain match samedi contre Pau qui a grandement fait douter Monaco. Pour les avoir joué en pré-saison, on sait que ça va être très difficile. C'est une très bonne équipe. On le sait, en Jeep ELITE, le moindre relâchement se paie cash et toutes les équipes se valent. On est à trois victoires, il faut tourner la page, regarder vers le prochain match et faire une très bonne semaine d'entraînement pour pouvoir enchaîner les matchs qui vont arriver très vite ».

 

29 septembre 2018 à 20:59
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
16 octobre - 12h30
NBA Extra
16 octobre - 15h00
Pau-Lacq-Orthez
Levallois Metropolitans
16 octobre - 17h45
Buzzer
16 octobre - 19h30
Ulm
Monaco
16 octobre - 20h00
Maccabi Tel-Aviv
Moscou
Coaching