JEEP ÉLITE

LAURENT VILA : "ON A FAIT LE MINIMUM"

Laurent Vila
Crédit photo : Sébastien Grasset

Laurent Vila est revenu sur la courte victoire de l'Elan Béarnais contre une équipe de Fos Provence très diminuée.

Alors que Fos Provence (4 victoires et 12 défaites) n'a joué qu'avec sept joueurs professionnels, l'Elan Béarnais (11 victoires et 5 défaites), deuxième de Jeep ELITE, ne s'est imposé que de 7 points (84-77) samedi soir pour la 16e journée de Jeep ELITE. Le boulot a été fait et la trêve a semble-t-elle coupé les jambes béarnaises. Mais le coach Laurent Vila aurait espéré mieux, notamment lors de la semaine d'entraînement précédant cette rencontre.

"J'ai un sentiment mitigé ce (samedi) soir, a-t-il commenté devant la presse après la rencontre*. Il faut bien sûr féliciter les joueurs d'avoir remporté le match et d'avoir validé cette qualification pour la Leaders Cup. On signe une 6ème victoire consécutive et on a une équipe qui vit bien et peut-être trop bien même. Malgré les efforts faits à l'entraînement afin de continuer à construire notre jeu et à régler certains défensifs, on voit ce soir (samedi soir) que tout ceci n'est pas encore suffisant et qu'il faut mettre plus d'intensité. Face à Fos, on a subi. On a manqué d'agressivité en attaque pour être en rythme sur les shoots extérieurs. C'était le risque par rapport à la trêve car on n'a pas joué pendant 15 jours, on le savait mais pour autant il fallait faire un effort supplémentaire de préparation. Cette semaine, c'était correct mais sans plus et ce soir, ce n'était pas suffisant mais c'est aujourd'hui sans conséquence puisqu'on a cette victoire face à Fos.

Notre adversaire a fait preuve de beaucoup de courage, c'est beau de voir une équipe qui s'arrache comme cela en étant dans la difficulté. Nous, en face, on a fait le minimum. Cela ne sera pas suffisant pour la suite du championnat. J'espère que nous allons maintenant pouvoir faire une semaine avec beaucoup plus de rythme et d'intensité pour préparer les oppositions à venir avec trois matches en une semaine. Ce qui nous attend va être beaucoup plus difficile. C'est quand tout va bien qu'il faut être vigilant."

Pour le dernier match de la phase aller, l'Elan Béarnais joue à Limoges dimanche. Au-delà du "clasico", c'est un duel entre les deux meilleures équipes du championnat depuis la trêve internationale (6 victoires de suite pour l'EBPLO et 5 pour le CSP).

*propos retranscris sur elan-bearnais.fr

 

14 janvier 2019 à 13:23
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching