JEEP ÉLITE

LAURENT VILA SE MÉFIE DE FRANK HASSELL

Frank Hassell
Crédit photo : Sébastien Grasset

 Les Palois espèrent décrocher leur première victoire à domicile de la saison face au Portel et son redoutable pivot. 

Battu au Palais des Sports de Pau par Bourg-en-Bresse il y a deux semaines, l'EBPLO a l'occasion de se refaire ce soir à l'occasion de la réception du Portel, bon dernier (0v-3d). Pour parvenir à décrocher la victoire, il faudra réussir à contenir le pivot de l'ESSM Frank Hassell, qui a pour particularité d'avoir souvent brillé face à l'Elan Béarnais.

 

 

« Un gros chantier »

 

En 2017-2018, il avait notamment collé 32 point, pris 22 rebonds pour terminer à 44 d'évaluation lors du match aller et avait réussi un solide double-double au retour (17 points, 12 rebonds). Lors de sa dernière venue dans le Béarn, le poste 5 avait été l'un des grands artisans de la victoire porteloise (70-79) avec ses 19 points et 14 rebonds. Forcément, à l'heure des retrouvailles, le coach de Pau-Lacq-Orthez, Laurent Vila, s'en méfie.

 

 

« Pour nous, c'est un gros chantier, a-t-il confié. C'est un joueur qui a toujours été efficace contre nous. Au rebond dans un premier temps et puis bien sûr sous le cercle. C'est un joueur qui est très fort balle en main avec sa patte gauche. C'est l'une des forces de cette équipe et l'une des cibles pour nous d'essayer de le contenir, de le verrouiller, comme d'autres ».

 

 

Même si la situation de l'Elan est délicate en ce début d'exercice, Laurent Vila a également confié ne pas ressentir de pression supplémentaire par rapport aux années précédentes.

 

 

« On avance. Il y a des efforts qui sont faits, de bonnes actions qui sont aussi développées. C'est juste qu'il faut jouer 40 minutes en étant le plus constant possible. Ce sont des petites erreurs individuelles qu'il faut gommer. Prendre conscience que chacun a des responsabilités, assumer ses responsabilités là, faire attention avec le ballon aussi tout simplement. Et faire les choses de façon plus pragmatiques, plus efficaces et pas uniquement jouer. C'est de la responsabilisation, de la concentration. L'équipe est nouvelle depuis le début, il faut un peu de temps », a-t-il ajouté, donnant rendez-vous d'ici un mois pour constater les progrès effectués par son groupe.

12 octobre 2019 à 17:20
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.