JEEP ÉLITE

LE JOUEUR DE JEEP ELITE EN 2019-2020 ? 27 ANS, 1,97 M ET FRANCO-AMÉRICAIN

Ballon
Crédit photo : Jules Roche

Dans son "International Basketball Migration Report 2020", la FIBA dresse le profil des joueurs de chaque ligue intertionale. Et chiffre le nombre de transferts.

La Fédération Internationale de Basketball (FIBA) a sorti la neuvième édition de son "International Basketball Migration Report 2020", une étude chiffrée sur les différentes ligues internationales lors de la saison 2019-2020. Il y est question de transferts mais aussi des statistiques, comme les tailles, âges moyens ou nombre de joueurs nationaux et étrangers.

Sur le marché européen, 4 538 transferts ont eu lieu, contre 3 971 en 2018-2019. Combien de matchs ont été joués la saison dernière en Jeep ELITE ? 225, suite à l’épidémie de la COVID-19 qui a mis un terme prématurément à la saison. Un chiffre qui est bien en-deçà de l’exercice 2018-2019, lors de laquelle 306 rencontres de saison régulière de Jeep ELITE s'étaient déroulée. L'âge moyen des joueurs était de 26,9 ans et leur taille moyenne de 1,966 m.

21 joueurs engagés par équipe de Winner League en 2019-20

37,7% des joueurs sont partis à l’étranger durant ou à l'issue de la saison. C’est le troisième pays du monde qui laisse autant partir ses joueurs hors de l'hexagone, après l’Espagne et les États-Unis. Bien sûr, beaucoup des 278 joueurs de Jeep ELITE sont Français, dont 16,9% de U21, mais pas seulement. Sur 159 étrangers, il n’y avait pas moins de 99 Américains sur les parquets de Jeep ELITE en 2019-2020, soit une moyenne de cinq Américains par équipe. Avec 56,5% d’étrangers en Jeep EITE, la France reste loin derrière l’Espagne qui compte 70,7% d’étrangers en Liga Endesa ! Si le turnover est important en Jeep ELITE (15,7 joueurs signés par équipe en 2019-20), que dire de la Winner League ? En moyenne, ses équipes signent 21 joueurs par saison. 54 nouveaux joueurs y sont arrivés en cours de saison, contre 17 en Jeep ELITE. Il faut dire que sa saison s'est jouée en deux temps, avec un tournoi final durant l'été pour lequel certains effectifs ont été considérablement renouvelés.

Et s’il y avait 37 nationalités représentées en Jeep ELITE lors de la saison dernière, c’est un total de 19 joueurs français qui ont joué en EuroLeague contre 23 en Ligue des Champions (BCL). Les États-Unis, eux, cumulent 234 Américains qui ont évolué en EuroLeague et en Ligue des Champions ! Du côté des filles, 35 Françaises ont foulé les parquets européens en EuroLeague et en EuroCup, ce qui en fait la troisième nationalité la plus représentée. 

Enfin, la France ne figure pas dans le classement des pays touchés par des procédures devant le Basketball Arbitral Tribunal (BAT) de la FIBA.

Cliquez ici pour accéder au document de la FIBA 

par @
11 novembre 2020 à 17:19
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
LUCAS DIQUÉLOU
Lucas Diquélou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.