JEEP ÉLITE

LE MANS FINIT PAR CRAQUER CONTRE LA JL BOURG

JL Bourg
Crédit photo : Tanguy Bazanté

Victorieuse de Nanterre le week-end dernier puis sortie du Top 16 d'EuroCup, la JL Bourg est venue à bout du Mans (86-85), ce vendredi 12 mars. Comptant jusqu'à treize points de retard, les hommes de Savo Vucevic privés de Danilo Andjusic ont toutefois su faire la différence dans le money time. 

"Notre équipe a joué avec un gros cœur. On a donné tout ce que l'on avait, on était à 300%." Elric Delord, le coach du Mans, était tout de même satisfait de la prestation de son équipe, malgré la défaite à Antarès contre la JL Bourg (86-85). Décimés par l'absence Egidijus Mockevičius (touché au dos), les Sarthois ont longtemps été en place défensivement (79-79, 36') avant de lever un petit peu le pied (79-86, 38'). "Il ne faut pas se tromper d'analyse, prévient le technicien manceau. Ça se joue sur rien, un point, un lancer franc. Sur 40 minutes, c’est que dalle. Pour être honnête, on mérite 10 fois cette victoire. Contrairement au week-end dernier, on a été solides tout le monde, on n'a pas déjoué. Et c'est une grosse satisfaction, on peut toujours dire qu'on a perdu le ballon de trop..." À l'image de Vitto Brown transparent à Sportica la semaine dernière (11 points à 3/6 aux tirs et 5 rebonds pour 9 d'évaluation ce soir), le MSB a retrouvé ses valeurs cardinales. Et pourtant, cela n'a pas suffi... 

Un récital de Maxime Courby

En manque de solutions offensives en fin de rencontre, Scott Bamfoth (20 points à 5/6 aux tirs, 4 rebonds et 5 passes décisives pour 24 d'évaluation) et ses coéquipiers ont pourtant eu le tir de la victoire. Toutefois, le système a été mal exécuté et c'est le pauvre Vitto Brown qui s'est retrouvé avec le dernier ballon. "Ce sont des petits trucs qu'on loupe, peste Terry Tarpey. Cette défaite me fait mal mais comme on dit en Anglais "it's a game of run" et malheureusement, ils ont été plus chaud que nous..."   

Car Bourg-en-Bresse, longtemps à la peine face à l'agressivité mancelle (20-8, 6'), a fini par trouver son shooteur du soir. Et en l'absence du meilleur marqueur Danilo Andjusic (entorse au genou), celui-ci se nommait Maxime Courby (21 points et 8 rebonds pour 24 d'évaluation). Irrésistible de loin (5/8 à 3-points), l'ailier nordiste a permis à la Jeu de rester dans le match. Avant que Codi Miller-McIntyre (8 passes) ne caviardise ses coéquipiers pour plier la rencontre. "On n’a pas gagné avec la manière, estime Maxime Courby. Mais vu les circonstances (3e match en 6 jours), on est content de le prendre."  

Cliquez-ici pour les statistiques de la rencontre

À Antarès (Le Mans),

12 mars 2021 à 22:49
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.