JEEP ÉLITE

LE MANS VIENT À BOUT D'UN BCM À DEUX VISAGES

Michael Juice Thompson
Crédit photo : DOMINIQUE BEUGNOT

Cinquième victoire pour le champion en titre au terme d'un match complètement fou face à des Gravelinois qui y ont cru jusqu'au bout (89-87).

 Reconnu pour ses runs dévastateurs, le BCM est revenu de nulle part ce samedi soir au Mans, poussant les Manceaux de Cameron Clark et Valentin Bigote (25 et 21 points) dans leurs derniers retranchements dans le money-time.

Mipoka exclu, Gravelines-Dunkerque au plus mal

Les Gravelinois ont pris le meilleur départ avec Karvel Anderson et Edgar Sosa à la baguette (4-9). Le Mans a alors lancé son match sur un dunk "and one" de Demetrius Conger, un 3 points de Michael « Juice » Thompson et un Cameron Clark toujours efficace, à 3/3 au tir (14-11). Le BCM n'a pas cédé à la panique et misé sur Scott Wood ouvert à 3 points et deux coups d'éclats signés Edgar Sosa pour créer un premier écart (14-22).

Bousculés, les Manceaux ont bénéficié de l'apport de leur banc pour se reprendre, et de quelle manière ! Valentin Bigote a déclenché un 10-0 conclu par un dunk autoritaire de Wilfried Yeguete (24-22). L'offensive mancelle ne s'est pas arrêtée là alors que ce dernier bâchait Benjamin Sène avant de voir Petr Cornélie ajouter deux points de plus en transition pour boucler le premier acte.

Sur sa lancée, le MSB a en effet creusé l'écart tandis que Gravelines-Dunkerque se voyait privé de Jean-Michel Mipoka, expulsé après une anti-sportive puis une faute technique. Scott Wood et Alain Koffi ont brièvement ramené le BCM à 34-28, mais Valentin Bigote a claqué deux nouveaux 3 points pour redonner de l'air aux locaux (40-28). Après un nouveau contre, de Terry Tarpey sur Bangaly Fofana cette fois, Wilfried Yeguete sanctionne encore Gravelines-Dunkerque en contre-attaque.

Un 14-0 en un éclair

Avec une belle réaction et 14 points d'avance à la pause, les hommes d'Eric Bartécheky pensaient avoir fait une bonne partie du travail. C'était sans compter sur la détermination des Gravelinois. C'est un échange musclé entre Cameron Clark et Edgar Sosa qui a eu le mérite de réveiller les hommes de Julien Mahé. Car derrière, Scott Wood et Karvel Anderson ont complètement retourné la situation, alimentant un 14-0 à grands coups de 3-points. Gravelines-Dunkerque a alors aligné un foudroyant 28-9 pour prendre cinq longueurs d'avance peu avant la fin du troisième acte grâce à sa paire Hesson-Koffi dans tous les bons coups (57-60).

Le dernier mot pour Cameron Clark

Les deux équipes ont ensuite une fin de match à suspense à Antarès. Le BCM a pris les devants sur un 3-points d'Edgar Sosa (63-69), mais les locaux n'ont pas tardé à répondre. Valentin Bigote et Michael Juice Thompson ont également trouvé la distance de loin afin de reprendre les commandes. Puis dans le money-time, c'est Cameron Clark qui s'est avéré précieux avec son jeu efficace fait de tirs à mi-distance et de moves au poste aussi beaux qu'efficaces. Karvel Anderson a tout tenté pour maintenir le suspense avec trois lancers et un panier dans la raquette après un rebond offensif. Mais après un poster-dunk de Wilfried Yeguété sur Taylor Smith, c'est bien Cameron Clark qui a eu le dernier mot avec deux lancer-francs décisifs (89-87).

Edgar Sosa a hérité du dernier tir, mais sa tentative à 3 points n'a pas trouvé la ficelle, offrant au Mans un cinquième succès qui met la pression sur l'Asvel (leader) et Dijon (deuxième). Les deux formations recevront respectivement Limoges (ce dimanche à 18h30 sur RMC Sport 2) et Bourg-en-Bresse (lundi soir à 20h45 toujours sur RMC Sport 2) en clôture de la sixième journée.

 

 

 

20 octobre 2018 à 21:56
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
17 novembre - 00h15
NBA Extra
17 novembre - 01h00
Philadelphia 76ers
Utah Jazz
17 novembre - 01h00
Boston Celtics
Toronto Raptors
17 novembre - 09h15
Philadelphia 76ers
Utah Jazz
17 novembre - 11h00
Boston Celtics
Toronto Raptors
Coaching