JEEP ÉLITE

LE MVP DE LA 13E JOURNÉE : DEE BOST (MONACO) A DOMPTÉ BRIANTE WEBER

Dee Bost AS Monaco 201920
Crédit photo : Sébastien Grasset

Le meneur de l'AS Monaco Dee Bost a gagné son duel avec Briante Weber.

Justement présenté comme le meilleur joueur du championnat depuis le début de saison de la Jeep ELITE, le meneur des Metropolitans 92 Briante Weber s'est heurté à la défense de l'ASVEL le dimanche 8 décembre. Une semaine plus tard, c'est face à la défense de Monaco qu'il a souffert. L'ancien joueur NBA et EuroLeague s'est contenté de 7 points à 3/7 aux tirs, 7 passes décisives et 5 fautes pour 10 d'évaluation en 23 minutes. Bien loin de ses standards habituels. Surtout, son équipe a perdu pour la troisième fois de suite, et de 31 points (98-67) s'il vous plaît. En face, Dee Bost, l'un de ses vis à vis (il a souvent défendu sur Norris Cole), s'est régalé. Sans doute motivé par l'affiche et le duel du jour, il a signé son meilleur match de la saison à l'évaluation (25, en 27 minutes), grâce à ses 18 points à 6/9 aux tirs (dont 4/7 à 3-points), 4 rebonds, 7 passes décisives et 2 fautes provoquées. Une performance très solide qui lui vaut d'être le MVP de la 13e journée de Jeep ELITE.

Tous les MVP de la saison 2019/20 de Jeep ELITE :

  • 1ère journée : Chris Horton (Cholet) : 22 points à 10/11, 7 rebonds, 2 passes décisives, 2 contres, 2 interceptions et 3 balles perdues pour 31 d'évaluation en 25 minutes (victoire 85-59 contre Roanne)
  • 2e journée : Danilo Andjusic (JL Bourg) : 31 points à 10/16 aux tirs (dont 6/8 à 3-points), 5 rebonds, 3 passes décisives, 2 interceptions, 2 balles perdues et 4 fautes provoquées pour 31 d'évaluation en 29 minutes (victoire 93-87 chez l'Elan Béarnais) et Isaïa Cordinier (Nanterre) : 19 points à 7/12 aux tirs (dont 0/1 à 3-points), 6 rebonds, 3 passes décisives, 6 interceptions, 0 balle perdue et 5 fautes provoquées pour 30 d'évaluation en 34 minutes (victoire 98-80 contre le BCM Gravelines-Dunkerque).
  • 3e journée : Travis Trice (Strasbourg) : 25 points à 9/11 aux tirs (dont 4/4 à 3-points), 7 passes décisives, 0 balle perdue et 4 fautes provoquées pour 30 d'évaluation en 27 minutes (victoire 103-72 chez Le Portel).
  • 4e journée : Yannis Morin (Châlons-Reims) : 22 points à 8/12 aux tirs, 13 rebonds, 4 contres, 3 passes décisives, 4 interceptions, 2 balles perdues et 6 fautes provoquées pour 38 d'évaluation en 35 minutes (victoire 83-75 chez l'Elan Chalon).
  • 5e journée : Briante Weber (Metropolitans 92) : 10 points à 2/5 aux tirs, 6 rebonds, 5 interceptions, 13 passes décisives, 3 balles perdues et 6 fautes provoquées pour 25 d'évaluation en 33 minutes (victoire 88-78 contre la JL Bourg).
  • 6e journée : Briante Weber (Metropolitans 92) : 26 points à 12/17 aux tirs, 5 rebonds, 4 passes décisives, 2 interceptions, 2 balles perdues et 2 fautes provoquées pour 29 d'évaluation en 35 minutes (victoire 114-110 chez l'Elan Béarnais).
  • 7e journée : Chris Horton (Cholet) : 27 points à 12/15 aux tirs, 15 rebonds et 6 fautes provoquées pour 36 d'évaluation en 39 minutes (victoire 83-80 à Orléans).
  • 8e journée : David Holston (Dijon) : 28 points à 11/14 aux tirs dont 5/7 à 3-points, 3 rebonds, 9 passes décisives et 2 interceptions pour 38 d'évaluation en 32 minutes (victoire 90-78 chez l'Elan Chalon).
  • 9e journée : Marcquise Reed (Roanne) : 36 points à 13/22 aux tirs (dont 2/2 à 3-points), 4 rebonds, 4 passes décisives, 2 interceptions, 1 balle perdue et 7 fautes provoquées pour 35 d'évaluation en 28 minutes (victoire 100-84 contre Le Mans).
  • 10e journée : Rob Gray (Metropolitans 92) : 31 points à 11/11 (dont 5/5 à 3-points), 3 rebonds, 8 passes décisives, 0 balle perdue et 4 fautes provoquées pour 42 d'évaluation en 34 minutes (victoire 92-88 contre l'Elan Chalon).
  • 11e journée : Kenny Chery (Nanterre) : 24 points à 8/8 aux tirs (dont 4/4 à 3-points), 6 rebonds, 4 passes décisives et 10 fautes provoquées pour 33 d'évaluation en 31 minutes (victoire 93-71 contre Limoges).
  • 12e journée : Abdoulaye Ndoye (Cholet) : 16 points à 6/6 dont 2/2 à 3-points, 6 rebonds, 7 passes décisives, 1 contre, 6 interceptions, 4 balles perdues et 4 fautes provoquées pour 32 d'évaluation en 28 minutes (victoire 76-68 contre Châlons-Reims).
  • 13e journée : Dee Bost (Monaco) : 18 points à 6/9 aux tirs (dont 4/7 à 3-points), 4 rebonds, 7 passes décisives et 2 fautes provoquées pour 25 d'évaluation en 27 minutes (victoire 98-67 contre les Metropolitans 92).
16 décembre 2019 à 14:22
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.