BETCLIC ÉLITE

LE N°7 REPREND PLACE AUX CINTRES DE LA SALLE CHRISTIAN BALTZER : ALAIN KOFFI DIT STOP

Crédit photo : Jules Roche

À 37 ans, gêné par des douleurs "insoutenables" au pied, Alain Koffi a mis un terme à sa carrière. Le point final pour le parcours de l'une des plus grandes légendes du Mans Sarthe Basket, ex-MVP Français de Pro A et capitaine de l'équipe de France.

C'est l'un des derniers monuments de la Pro A des années 2000 qui s'en va, et il y a fort à parier qu'il n'avait pas imaginé terminer comme cela. Revenu au MSB pour boucler la boucle, Alain Koffi (2,07 m, 37 ans) n'a pu disputer que cinq petites rencontres (dont deux de Coupe de France) sous le maillot sarthois cette saison, la faute à une aponévrosite plantaire tenace. Mais ce retour fugace au Mans lui a au moins permis d'être honoré par le public d'Antarès samedi à l'issue de la rencontre contre Nanterre, et de voir son numéro 7 être de nouveau accroché aux cintres de la salle Chrstian Baltzer.

 

Légende mancelle

Car en dehors de ces trois matchs anonymes, Alain Koffi et le MSB, c'est toute une histoire. Né à Abidjan, débarqué en France (à Évry) à l'âge de 10 ans, il a posé ses valises dans la Sarthe en 1999, repéré par Philippe Desnos. De la génération Bokolo - Amagou - Sy, l'intérieur d'origine ivoirienne est celui qui a le plus marqué les esprits sur les bords de l'Huisne, seul membre du club manceau à avoir élu MVP français du championnat (en 2008/09). Outre cette distinction individuelle, l'octuple All-Star (!) a tout gagné avec Le Mans : la Coupe de France à deux reprises (2004 et 2009), idem pour la Semaine des As (2006 et 2009), la Leaders Cup en 2014 et le titre suprême, la couronne nationale obtenue à Bercy en 2006 au détriment du SLUC Nancy.20

Sollicité en pleine saison 2005/06 par le Dynamo Moscou, qui lui avait offert un pont d'or à seulement 22 ans, Alain Koffi n'a pas réellement connu les joies de l'étranger. Parti se tester à Badalone en 2009/10, il en était revenu frustré par sa faible utilisation et avait retrouvé les rangs de son club de cœur. Et souvenez-vous, voir l'Araignée tisser ses toiles avec efficacité dans les raquettes de Jeep ÉLITE jusqu'à la saison 2019/20 (encore 10,2 d'évaluation l'an dernier avec le BCM) n'avait rien d'acquis il y a quelques années. Entre 2011 et 2014, l'homme aux 526 matchs LNB n'avait de cesse d'être embêté par des problèmes de ménisque, à tel point que plus personne ne voulait de lui en Pro A, si ce n'est le promu rouennais. Mais en Normandie, il a su magnifiquement relancer sa carrière, retrouvant un niveau appréciable qui lui a ouvert les portes de clubs plus huppés (Élan Béarnais, Gravelines-Dunkerque) et lui a permis de doter son CV de quatre sélections supplémentaires au All-Star Game.

« Je dois tout à Vincent Collet »

Enfin, comment revenir sur son parcours sans évoquer l'influence de Vincent Collet ? « Sans lui, je ne serais pas là. Je lui dois tout », indiquait-il à Maxi Basket en 2009. Le sélectionneur des Bleus a lui coutume de dire qu'il n'a jamais plus fait travailler un joueur qu'Alain Koffi. D'un diamant brut, vrai potentiel physique, ces heures de façonnage ont permis de faire de lui le meilleur intérieur du championnat, rebondeur et contreur tentaculaire (2,22 m d'envergure), véritable avion de chasse athlétique lors de ses plus belles heures, doté d'un bon petit shoot au poste.

Champions ensemble en 2006, les deux hommes se sont ensuite retrouvés sous la tunique bleue. International dès l'âge de 20 ans avec quatre apparitions en amical lors du mois d'août 2004, Alain Koffi a ensuite porté le maillot de l'équipe de France à 43 reprises supplémentaires, sous la tutelle de son ancien mentor. Avec une fréquence qui épouse les courbes de sa carrière : deux compétitions internationales de premier plan (EuroBasket 2009 et Coupe du Monde 2010) lors de son apogée, et un retour en grâce sept ans après, pour les fenêtres internationales, lors de son époque paloise, où il fut intronisé capitaine des Bleus. Pas mal pour un gamin qui n'avait encore jamais touché à un ballon de basket avant son arrivée sur le territoire français...

le-n-7-reprend-place-aux-cintres-de-la-salle-christian-baltzer---alain-koffi-dit-stop1623660266.jpeg
En 2018, le capitaine Alain Koffi a mené les Bleus vers une qualification pour la Coupe du Monde 2019
(photo : FIBA)

Son parcours :

  • 1999/02 : Centre de formation du Mans
  • 2002/09 : Le Mans Sarthe Basket
  • 2009/10 : Joventut Badalone
  • 2010/14 : Le Mans Sarthe Basket
  • 2014/16 : Rouen
  • 2016/18 : Élan Béarnais
  • 2018/20 : BCM Gravelines-Dunkerque
  • 2020/21 : Le Mans Sarthe Basket

Son palmarès :

  • Champion de France 2006
  • Double vainqueur de la Coupe de France (2004 et 2009)
  • Double vainqueur de la Semaine des As (2006 et 2009)
  • Vainqueur de la Leaders Cup 2014
  • MVP Français de Pro A 2009
  • Octuple All-Star de Pro A (2004, 2007, 2008, 2010, 2014, 2016, 2017 et 2018)
  • International français (47 sélections)

le-n-7-reprend-place-aux-cintres-de-la-salle-christian-baltzer---alain-koffi-dit-stop1623660390.jpeg
Sur ses 19 saisons professionnelles, Alain Koffi en a passé 12 au Mans
(photo : Sébastien Grasset) 

14 juin 2021 à 10:55
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.