JEEP ÉLITE

LE PORTEL : ENFIN SUR PIED, JEFFREY CROCKETT A MOINS D'UN MOIS POUR CONVAINCRE

Jeffrey Crockett ESSM Le Portel 201819 Yannick Coppin
Crédit photo : ESSM Yannick Coppin

Jeffrey Crockett doit vite convaincre pour rester au Portel. Compliqué après une longue absence, sur blessure.

Dimanche soir lors de la courte défaite du Portel contre l'ASVEL, le poste 3/4 Jeffrey Crockett (2,02 m, 27 ans) a joué son premier match de la saison. Recrue très attendue après une belle saison au Danemark, il s'est blessé au talon dès la préparation et a donc du attendre début décembre pour jouer son premier match officiel. Sans lui, l'ESSM a mal débuté cet exercice 2018/19 (8e défaite, en 12 matchs, ce dimanche) et a besoin d'engranger les succès. Crockett devra donc vite se montrer impactant. Avant le match contre l'ASVEL, l'entraîneur Eric Girard a donc prévenu dans La Voix du Nord.

"On voit que Crockett est encore loin de son niveau de l'an passé pour lequel on l'a recruté. Si c'était un joueur moins athlétique, son arrêt pèserait moins mais lui, c'est sa qualité première alors quand on lui enlève, il est un peu orphelin, presque limité. Actuellement, il est loin de son niveau et on se pose la question de savoir s'il va pouvoir se mettre à celui du championnat ÉLITE. Tout le monde recrute, Dijon a pris un ex-joueur NBA (Tarence Kinsey), Antibes a pris Taurean Green, le niveau devient très élevé. [...] C'est sa première grosse blessure, on l'a sollicité pour être un joueur majeur. S'il reste à 60% de ses qualités, ça va être compliqué. On ne peut pas attendre éternellement. Physiquement, il est loin d'être à son niveau. Son sort nous mobilise, staff et président, et on a débuté une vraie réflexion. Si son souci dure quelques jours, pas de problème. On veut l'aider car on apprécie l'homme mais si on voit pour x raisons qu'il mettait trop de temps, alors on prendra une décision. À la trêve de Noël, soit il est à 100%, soit on prendra un autre joueur."

Dimanche, Crockett a seulement cumulé 5 points à 2/2 aux tirs et 1 rebond en 7 minutes. Logique après une longue absence. Mais Le Portel n'a pas le temps d'attendre...

11 décembre 2018 à 07:34
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching