JEEP ÉLITE

LE PORTEL : NGOUAMA DANS LE VISEUR, WOJCIECHOWSKI DE RETOUR ?

Crédit photo : Sébastien Grasset et Claire Macel

L'ESSM Le Portel s'active sur le marché des transferts.

Manager général de l'ESSM Le Portel, Eric Girard s'active en coulisses pour préparer la future équipe de son club. S'il ne sait pas encore dans quelle division celle-ci va évoluer, l'ancien coach prépare plusieurs éventualités. Et dans le cadre d'un mantien en Jeep ELITE, il espère vite pouvoir compter sur une base de joueurs formés localement.

C'est ainsi que le club a misé sur Boris Dallo (1,96 m, 26 ans). Il rejoindra l'équipe en cas de maintien en première division. Par ailleurs, on vous l'a dit, Eric Girard s'intéresse à Johan Passave-Ducteil (1,98 m, 34 ans). Deux autres JFL sont ciblés selon nos informations. Il s'agit du meneur Mehdy Ngouama et de l'ailier Mathieu Wojciechowski.

Mehdy Ngouama (1,88 m, 24 ans) est revenu en France en 2017 après une expérience constrastée aux Etats-Unis. D'abord passé par Denain puis Vichy-Clermont en Pro B, il a été enrôlé par l'AS Monaco pour effectuer la préparation de la saison 2019/20. Finalement non signé, il a réalisé une pige de haut-niveau à Souffelweyersheim (20,3 d'évaluation de moyenne sur 4 matchs gagnés) avant de goûter à la Jeep ELITE, enfin, du côté de Nanterre 92. Mais il n'a pu que peu s'y exprimer (2,9 points à 33,4% de réussite aux tirs, 0,6 rebond et 1,2 passe décisive pour 1,7 d'évaluation en 8 minutes). Joueur très long et athlétique, il espère trouver à l'ESSM un rôle important, toujours en première division.

Concernant Mathieu Wojciechowski (2,03 m, 27 ans), c'est un élément bien connu au club puisqu'il y a évolué (alors en Pro B) entre 2013 et 2015. Dans la foulée, il s'était engagé pour cinq ans au Limoges CSP. Là-bas, il n'avait cependant pas pu s'exprimer comme espéréré et était ensuite parti rejoindre le promu Bourg-en-Bresse, sans toutefois parvenir à trouver plus de responsabilités qu'au CSP. C'est finalement en Pologne, pays dont sont originaires ses parents, que le natif de Calais a trouvé une belle opportunité de s'exprimer en première division. A Dąbrowa Górnicza (13,6 points à 49,8%, 5,7 rebonds et 1,5 passe décisive en 28 minutes) puis à Wroclaw (12,6 points à 47,9%, 5,6 rebonds et 1,7 passe décisive en 25 minutes), il a trouvé ce qu'il cherchait. Avant pourquoi pas de confirmer en première division française dans un club où ses qualités de combattants valeureux correspondent parfaitement au club et à son public.

Mathieu Wojciechowski lors des playoffs 2015, avec Le Portel (photo : Sébastien Grasset)

Reste à savoir ce que fera Benoît Mangin (1,89 m, 31 ans), encore indécis. Sous contrat avec l'Etoile sportive Saint-Michel Le Portel Côte d'Opale jusqu'en 2021 (il avait prolongé trois ans en 2017 alors qu'il lui restait encore un an de contrat), le meneur de jeu pourrait avoir envie de nouveauté après neuf années au club. A l'été 2019, il avait reçu une offre de Bilbao mais l'ESSM ne l'avait pas libéré. Le club basque avait ensuite engagé Jonathan Rousselle.

21 mai 2020 à 18:45
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.