JEEP ÉLITE

LE PORTEL BIEN TROP FORT POUR CHOLET (73-62)

Crédit photo : Sebastien Grasset

Dans son chaudron, Le Portel n'a laissé aucune chance à son adversaire du jour, Cholet (73-62)

A domicile, Le Portel est sans doute l'une des équipes de Pro A les plus compliquées à jouer. Dans son chaudron, les Nordistes ont étouffé une équipe de Cholet privée de son meneur de jeu Jonathan Rousselle

Comme lors de sa très belle saison dernière, Le Portel s'est appuyé sur son secteur intérieur et son duo américain pour faire souffrir son adversaire. Franck Hassel (16 points et 7 rebonds) et Jakim Donaldson (13 points et 9 rebonds) ont rendu la tâche compliquée aux intérieurs choletais. 

Très présent dans le début de rencontre, Hassel a mis son équipe sur de bons rails dans le premier quart-temps. 10 minutes compliquées pour les hommes de Philippe Hervé asphyxiés par la pression mise par les locaux (19-8 à la 10e).

Après avoir laissé passer l'orage (33-21 à la 15e), Cholet grâce à un David Michineau (19 points) en forme a semblé pouvoir revenir dans la partie. Moins présents défensivement notamment dans les 5 dernières minutes de la première mi-temps, les hommes d'Éric Girard ont baissé d'intensité et n'avaient plus que 5 points d'avance à la pause (35-30 à la 20e). 

Cholet a craqué dans le dernier quart temps du match 

Cholet a continué son retour dans le quatrième quart-temps (35-34 à la 24e). Michineau, bien épaulé par l'activité dans la raquette de Jerry Boutsiele (7 points et 7 rebonds) et l'agressivité de Toddrick Gotcher (13 points) permet à Cholet de résister à la révolte des joueurs du Portel (52-46 30e).

Mais le 7-0 du début du quatrième quart-temps a été fatal aux visiteurs. Affaibli par un banc qui n'a pas su répondre présent (seulement 8 points inscrits), Cholet a craqué dans le dernier quart-temps et a du s'incliner dans un chaudron qui a pu calmement fêter cette très bonne première victoire (73-62).

On aurait pensé qu'avec l'absence de Rousselle, Philippe Hervé aurait tenté de lancer Killian Hayes dans le grand bain, mais la pépite choletaise, très bon en Espoirs, n'aura malheureusement pas connu ses premières minutes en Pro A.                         

22 septembre 2017 à 23:12
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTHONY OTTOU
Bercé par les Chicago Bulls... de Dennis Rodman, mes journées seraient si tristes sans ce fichu ballon orange.
Anthony Ottou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.