BETCLIC ÉLITE

LE PORTEL RELANCE LE DÉBAT D'UN RAPPROCHEMENT AVEC BOULOGNE : "SINON, ON VA À LA CATASTROPHE"

Crédit photo : ESSM Le Portel

Le sujet a enflammé le week-end de la bulle basket de la Cöte d'Opale : Yann Rivoal, le président de l'ESSM, a accordé une interview à La Voix du Nord pour clamer la nécessité d'un rapprochement avec les clubs voisins, le SOM Boulogne en tête.

« Le mot fusion effraie beaucoup de monde », lâche le président stelliste Yann Rivoal, au micro de Sylvain Liron de La Voix du Nord. Parfaitement conscient des réactions s'apprêtant à être engendrés par son interview. « Donc on peut d'abord parler de rapprochement », enchaîne-t-il.

Du haut de ses 9 000 habitants, Le Portel est la plus petite ville à accueillir un pensionnaire de Betclic ÉLITE. Et ce depuis l'été 2016. Une longévité remarquable que l'ESSM doit à une passion presque inégalée ailleurs en France et, aussi, à un petit coup de pouce du Covid en 2020. Mais dans les colonnes de La Voix du Nord, Yann Rivoal tire la sonnette d'alarme : le dirigeant affirme que son club ne pourra pas survivre bien plus longtemps au haut-niveau dans l'état actuel des choses. Selon lui, la seule option pour que la Côte d'Opale puisse continuer à accueillir du basket de très haut niveau est que les clubs unissent leurs forces. Extraits choisis.

« L'ESSM doit devenir le club du Boulonnais, le club de la communauté d'agglomération (CAB). Si on reste chacun dans notre coin, on n'y arrivera jamais. On doit discuter avec Boulogne, mais aussi les autres clubs de la Côte, les Berck ou Calais. À un moment, il faudra trouver une solution pour réunir nos forces sinon, on va à la catastrophe. Je le dis sans problème : si on veut garder un sport d'élite dans le Boulonnais, il y aura des choses à changer. »

« On passe trop de temps sur les petites guéguerres entre les uns et les autres. Cela ne peut plus durer. Il faut arrêter de rêver: on n'aura pas un jour trois clubs du Boulonnais ou de la Côte d'Opale (je pense à Berck) dans l'élite française. »

« L'essentiel, c'est que tout le monde adhère à cette réflexion et qu'on se mette autour de la table. Qu'on dise ce qu'on veut, sportifs et politiques. Si c'est possible, faut le faire. Sinon, tant pis et advienne que pourra mais on aurait plus de forces ensemble. On vit notre 6e saison dans l'Élite, ce n'est pas non plus le fruit du hasard. Je lance un cri d'alerte. C'est compliqué d'en laisser deux derrière nous. On est le seul club dans l'Élite, je suis désolé d'insister mais l'USBCO et le SOMB n'ont fait qu'un aller-retour. »

Présenté par Yann Rivoal comme plus ouvert que son prédécesseur Jean-Pierre Desgardin, le nouveau président du SOMB, Frédéric Huchin, a pourtant nié toute discussion à ce sujet avec l'ESSM. Mais dans ce débat passionnel, les réactions ont été vives entre les partisans d'un statut-quo et ceux ouverts à un rapprochement. Alors que la rivalité faisait rage il y a quelques années en Pro B, la parfaite incarnation d'un basket de clochers à l'échelon professionnel entre deux communes limitrophes, Yann Rivoal aura au moins eu le mérite de replacer le dossier au centre des attentions. Mais le chemin sera long...

11 janvier 2022 à 10:03
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.