JEEP ÉLITE

LE PORTEL SE RACHÈTE EN S'OFFRANT STRASBOURG

Le Chaudron portelois a joué son rôle de 6e homme et la Sig, privée de Youssoupha Fall dans les dernières minutes, a fini par craquer (82-79).  

Le Portel a vécu un été de transition avec un effectif largement remodelé. La philosophie de jeu et la passion qui règne autour de ce club sont quant à elles restées intactes, en témoigne ce succès sous le signe du collectif acquis aux forceps face à l'un des favoris du championnat, le tout dans une ambiance digne des grands soirs. Brandyn Curry (15 points, 5 passes décisives), Anthony Hilliard (14 points, 7 passes décisives) et Darrell Williams ont été cruciaux dans le money-time. Mais c'est Jean-Victor Traoré, également auteur de très bon passages, qui a été élu MVP (12 points, 11 rebonds, 20 d'évaluation).

Mardy Collins et Ali Traoré : les magiciens aux commandes

Après un round d'observation de 5 minutes, le match s'emballe brutalement. Le rythme effréné convient parfaitement aux locaux qui enchaînent les contre-attaques payantes avec deux dunks signés Pierre-Etienne Drouault et Anthony Hilliard. Dans un Chaudron en grande forme, la SIG tient bon malgré sa difficulté à trouver Youssoupha Fall et sa maladresse extérieure (1/9 pour débuter).

Heureusement pour Vincent Collet, la classe de Mardy Collins illumine le jeu strasbourgeois. L'américain score à deux reprises pour égaliser à 28-28. Le Portel continue de courir avec succès, à l'image du 2+1 de Darrell Williams en transition, bien servi par Drouault. La SIG s'en remet alors à un autre magicien, Ali Traoré, pour virer en tête à la pause. L'ex Monégasque sanctionne les écarts portelois à trois reprises dans la raquette avant de mieux ressortir pour le 3+1 de Nicolas Lang. Mais il en faut plus pour distancer les Stellistes qui reviennent à 38-40 grâce à un 3 points au buzzer de Moses Ehambe dans le corner.

Youssoupha Fall parvient à se mettre en évidence au retour des vestiaires, mais Le Portel maintient son niveau d'intensité. A 3 points, Jean-Victor Traoré et Brandyn Curry ne tremblent pas, et Anthony Hilliard fait exploser le Chaudron sur un alley-oop envoyé par Drouault (46-44). Darrell Williams se met en évidence dans le style de Jakim Donaldson (ex-capitaine de l'ESSM) avec quelques bijoux à mi-distance mais aussi deux paniers avec la faute dont un face à Fall. Le Portel passe à +7 en fin de 3e quart sur un panier de Moses Ehambe, mais le duo Collins-Ali s'illustre à nouveau pour sauver les apparences (66-62).

Youssoupha Fall tombe, la SIG s'écroule

Car la menace se précise et Strasbourg a de plus en plus de mal à résister. Ali Traoré est inarrêtable, et même s'il rate deux lancers, c'est lui qui ramène inlassablement son équipe. La tension monte et Jérémy Nzeulie et Flo Piétrus laissent filer des points sur la ligne à leur tour (73-74). Alors qu'il reste moins de quatre minutes à jouer, Darrell Williams se distingue une nouvelle fois à l'intérieur face à Youssoupha Fall. Mais sur l'action suivante, il chute involontairement sur la jambe de son adversaire direct après une tentative ratée et fait alors basculer le match. Non seulement Fall reste au sol, touché au genou et ne reviendra pas en jeu, mais surtout, Brandyn Curry profite de la situation confuse pour scorer deux points de plus (77-75).

Malgré un 3 points en tête de raquette plein de sang froid signé Mardy Collins, c'est bien Le Portel qui aura le dernier mot. Darrell Williams et Anthony Hillard inscrivent leurs lancers tandis que Nicolas Lang à 3 points et Ali Traoré ne trouvent plus la distance. Malgré ça, Strasbourg a une dernière occasion d'égaliser (82-79). Jérémy Nzeulie hérite du ballon mais se le fait chiper par Brandyn Curry au moment de dégainer, pour le plus grand plaisir du Chaudron qui peut enfin exulter.

Le Portel a rectifié le tir après son entrée ratée à Boulazac et va pouvoir aborder la réception de Limoges dans trois jours avec plus de sérénité. Après deux matchs à l'extérieur pour débuter, Strasbourg retrouvera la maison ce dimanche avec un duel loin d'être simple à négocier contre Pau-Lacq-Orthez. 

 

26 septembre 2018 à 23:44
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
11 décembre - 01h00
Philadelphia 76ers
Detroit Pistons
11 décembre - 04h30
Golden State Warriors
Minnesota Timberwolves
11 décembre - 09h15
Philadelphia 76ers
Detroit Pistons
11 décembre - 11h00
Golden State Warriors
Minnesota Timberwolves
11 décembre - 12h45
Châlons-Reims
Pau-Lacq-Orthez
Coaching