JEEP ÉLITE


LE TOP 10 DES PLUS GROS CV QUI ARRIVENT EN JEEP ELITE

Richard Hendrix Lokomotiv Kuban Krasnodar EuroLeague
Crédit photo : EuroLeague

Voici les dix plus gros C.V. qui ont rejoint la Jeep ELITE cet été.

Cet été, de nombreux joueurs dotés d'un gros C.V. ont signé dans un club de Jeep ELITE. S'ils sont parfois en bout de course, ne seront pas forcément efficaces, leurs noms parlent aux amateurs de basketball. Nous avons ainsi dressé un top 10 des plus gros C.V. débarquant en première division française.

1- Mantas Kalnietis (1,96 m, 31 ans, Lituanien) : meneur de l'ASVEL

Vice champion d'Europe 2013 et 2015, médaillé de bronze au mondial 2010, Mantas Kalnietis est le meneur qui a pris la relève de Sarunas Jasikevicius en sélection lituanienne, une sélection qui compte toujours au rang mondial. Autrement, le natif de Kaunas est habitué à jouer à très haut-niveau en club depuis 12 ans. Outre ses 7 saisons au Zalgiris, il a porté trois ans durant les couleurs du Lokomotiv Kuban Krasnodar et a passé ses deux dernières années en Italie, avec Milan.

2- Roko Ukic (1,96 m, 33 ans, Croate) : meneur de Levallois

Le Croate n'a joué QUE dans des clubs historiques du basketball européen. Formé à Split, il a rejoint à 19 ans Vitoria, avant de passer par Barcelone, Rome (qui avait une grosse équipe à l'époque), d'évoluer deux saisons en NBA (à Toronto puis Milwaukee) et de revenir par la grande porte en Europe, passant deux ans au Fenerbahçe puis deux autres au Panathinaikos. Depuis 4 ans, il est en perte de vitesse, lui le meneur autrefois insaisissable et parmi les experts du "floatter" avec Tony Parker et Juanca Navarro, deux joueurs qu'il a affronté maintes et maintes fois en sélection nationale. Après s'être relancé en EuroLeague avec le Cedevita Zagreb, il a joué avec des institutions du basketball italien (Varèse, Cantù) et grec (AEK Athènes) avant de repasser une saison au Cedevita, en 2017/18. Il vivra à bientôt 34 ans sa première saison en France dans un club bien ancré localement mais avec un soutien populaire moins fort. A voir ce qu'il donnera dans un championnat où l'on trouvera cette saison plus de meneurs venus d'Europe de l'Est (Kalnietis, Juskevicius et lui) que d'habitude.

3- Mardy Collins (1,98 m, 34 ans, Etatsunien) : ailier/arrière de Strasbourg

189 matchs NBA, 22 en EuroLeague, deux sélections dans le meilleur cinq de la saison d'EuroCup (en 2016 et 2017), Mardy Collins a joué au plus haut-niveau mondial et en 2018/19, il sera de nouveau en Jeep ELITE, lui qui est déjà passé par Strasbourg en 2015/16. Un C.V. plus que solide et un joueur que l'on connaît en France : très bien pour vendre le championnat.

4- Julian Wright (2,03 m, 31 ans, Etasunien) : intérieur de Levallois

C'est le dernier feuilleton de l'été. Après avoir refusé une première offre de Levallois (d'environ 170 000$) cet ancien joueur NBA (231 matchs) en a finalement accepté une deuxième. Concernant son C.V., deux choses à noter : son début de carrière professionnelle en NBA (de 2007 à 2011) et ses performances contre les clubs français en EuroCup (Strasbourg en 2016, l'ASVEL en 2018) avec des clubs italiens. Autrement, il a aussi fait une pige de deux mois et demi au Panathinaikos fin 2014.

5- Malik Hairston (1,98 m, 31 ans, Etasunien) : ailier de Fos

Voilà un autre ex-NBAer (62 matchs à San Antonio entre 2008 et 2010) qui s'est reconverti en habitué des gros clubs européens. Après Sienne, Milan puis Galatasaray, il ainsi joué 59 matchs d'EuroLeague entre 2010 et 2014. Ralenti par des pépins physiques, il n'a connu que deux expériences depuis, à l'AEK Athènes et l'Hapoel Jérusalem. Les premiers retours sur la préparation le concernant indique qu'il est en forme.

6- Richard Hendrix (2,03 m, 31 ans, Etasunien) : pivot du Mans

Il a été drafté (49e en 2008 derrière... Hairston choisi en 48e position) mais n'a pas joué en NBA. Après avoir évolué en D-League, il s'est reconverti comme un pivot impactant du circuit européen. Il a ainsi joué 91 matchs d'EuroLeague au Maccabi Tel-Aviv, Milan, le Lokomotiv Kuban Krasnodar et Malaga avec une saison à 10,5 points et 7,3 rebonds pour 14,7 d'évaluation en 24 minutes en 2013/14. Depuis, il a joué 40 matchs d'EuroCup à Krasnodar, Gran Canaria et Galatasaray. Solide.

7- Blake Schilb (2,01 m, 34 ans, Américano-Tchèque) : ailier de Châlons-Reims

Il est rare de voir un ex-MVP de Pro A revenir en France. Quand cela était Marc Salyers ou Dewarick Spencer, il s'agissait d'un événement. Champion de France 2012 avec l'Elan Chalon (et pas que, l'équipe bourguignone avait également remporté la Semaine des As et la Coupe de France), le Chicagoan a ensuite effectué une solide saison d'EuroLeague avec l'Elan (17,6 d'évaluation) puis une autre de beau calibre à l'Etoile Rouge de Belgrade (12 points à 49,5% de réussite aux tirs, 3,2 rebonds et 3,5 passes décisives en 28 minutes) avant de revenir en France, au Paris-Levallois, où il s'est montré moins impactant que lors de sa période bourguignone. Cela n'a pas provoqué la dégringolade de sa carrière puisqu'il a signé dans la foulée à Galasataray, remportant l'EuroCup en 2016 et jouant une saison pleine d'EuroLeague en 2016/17 (9,3 points à 59,4%, 3,9 rebonds et 4 passes décisives pour 12 d'évaluation en 25 minutes sur 27 matchs). La saison passée, l'international tchèque (il a notamment participé à l'EuroBasket 2015) jouait en première division espagnole, à Séville.

8- Edgar Sosa (1,88 m, 30 ans, Américano-Dominicain) : meneur de Gravelines-Dunkerque

Que serait devenu Edgar Sosa s'il n'avait pas connu de graves blessures au début de sa carrière professionnelle ? On ne le saura jamais. Ancienne terreur des lycées new-yorkais avec Rice puis meneur solide de Rick Pitino à Louisville (NCAA), il est doté d'une grosse expérience professionnelle après avoir joué un peu partout dans le monde - Israël, Allemagne, Espagne, Nouvelle Zélande mais aussi au Moyen-Orient (Iran et Liban) et souvent l'été dans les Caraïbes (Porto-Rico, République dominicaine) -, sans jamais avoir goûté au très haut-niveau mais en ayant parfois connu des grosses saisons d'un point de vue statistique (19,3 points de moyenne en 2016/17 avec Caserte).

9- Dominic Waters (1,85 m, 31 ans, Etasunien) : meneur de Nanterre

Huit années de professionnalisme l'ont amené un peu partout en Europe et lui ont permis de passer des caps, petit à petit. En 2016/17, il a atteint le Final Four de l'EuroLeague avec l'Olympiakos Le Pirée. En 2017/18, il a réalisé une saison solide avec le club turc du Pinar Karsiyaka Izmir. Autrement, il a terminé meilleur passeur des championnats belges et israéliens en 2011/12 puis 2012/13.

10- Donta Smith (2,01 m, 34 ans, Américano-Vénézuélien) : ailier-fort de l'Elan Béarnais

Deux saisons NBA puis 12 saisons de voyages entre divers continents pour jouer à la balle au panier. De l'Asie à l'Amérique du Sud en passant par le Moyen-Orient (Israël) et la botte italienne (Brindisi). Le natif de Louisville (Kentucky) est un vétéran du circuit mondial, MVP notamment du championnat israélien en 2013/14 et surtout champion d'Australie en 2009, du Venezuela en 2011, de Porto-Rico en 2012 et d'Israël en 2013 et 2015. Il a également joué en équipe nationale du Venezuela, participant notamment au Tournoi des Amériques 2013 (cinquième).

Mais aussi... Jarrod Jones (Monaco), Mike Green (Strasbourg), Adas Juskevicius (Nanterre), Livio Jean-Charles (ASVEL), Dwight Hardy (Limoges), Michael Thompson (Le Mans), Cameron Clark (Le Mans), Marcus Dove (Fos), Tywain McKee (Cholet), Antywane Robinson (Cholet), Jimmy Baron (Châlons-Reims), Devin Ebanks (Châlons-Reims), Juan Palacios (Elan Chalon) et Aigars Skele (Antibes).

31 aout 2018 à 16:16
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching