BETCLIC ÉLITE

LES METROPOLITANS 92 DÉBORDENT L'ELAN BÉARNAIS DANS LE DERNIER QUART-TEMPS

Crédit photo : Lilian Bordon

Les Metropolitans 92 ont remporté leur cinquième match en cinq matchs de Jeep ELITE cette saison, en battant l'Elan Béarnais 84 à 77 ce samedi en match avancé de la 17e journée du championnat.

Maxime Roos nous avait confié plutôt cette semaine mettre l'accent sur son tir à l'entraînement. Ce samedi soir, il a récolté le fruit de son travail (21 points à 8/11 aux tirs dont 5/7 à 3-points et 7 rebonds pour 25 d'évaluation en 26 minutes). Alors que les Metropolitans 92 ont longtemps été menés (15-21 après un quart-temps, 36-46 à la mi-temps puis 58-64 à 10 minutes de la fin), le longiligne ailier francilien a donné l'avantage aux siens sur une claquette à la limite des 24 secondes (69-68, 36e). Puis il a marqué deux paniers à 3-points, entrecoupés par un autre tir primé réussi par Anthony Brown (16 points à 6/14, 5 rebonds, 6 passes décisives et 3 fautes provoquées pour 17 d'évaluation en 38 minutes). De quoi prendre le large (80-70, 38e) après deux lancers-francs d'Assem Marei (12 points à 4/6, 6 rebonds, 3 passes décisives, 2 interceptions et 3 fautes provoquées pour 19 d'évaluation en 31 minutes), titulaire en l'absence de Vitalis Chikoko (symptômes de la COVID-19). L'écart était fait pour la formation de Jure Zdovc, longtemps embêté par les visiteurs, qui l'a emporté 84 à 77 au final.

42 points en cumulé pour Roos et Cornelie : la génération 95 en forme

Car en s'appuyant sur Petr Cornelie ultra dominateur (14 points et 3 rebonds à la fin du premier quart-temps, 21 points à 8/11 aux tirs, 7 rebonds et 6 fautes provoquées pour 21 d'évaluation en 25 minutes), les Béarnais ont fini le premier quart-temps par un 8-0 pour prendre l'avantage. Dans un match débridé, Digué Diawara (17 d'évaluation à la mi-temps, 12 points à 5/7, 5 rebonds et 3 interception pour 19 d'évaluation au final), Rémi Lesca (5 points à 2/2 en 10 minutes) et Jérémy Leloup (8 points à 3/5) ont pris le relai de Cornelie. Si au retour des vestiaires, les Metropolitans se sont vite rapprochés, les Béarnais ont résisté, un temps. Leur défictif au rebond (36 prises à 23) et l'excellente adresse à 3-points (14/28) adverse leur a finalement coûté le match. Le manque de réussite (13 points à 4/15) de Shannon Evans a également pesé, même s'il a apporté par ailleurs (12 passes décisives, 5 rebonds et 5 fautes provoquées pour 19 d'évaluation en 32 minutes).

C'est ainsi que les Metropolitans ont remporté leur cinquième en cinq matchs, revenant ainsi à la tête du championnat avec Dijon. L'EBPLO (trois victoires en cinq matchs) a de son côté montré sa capacité à lutter face à une formation de haut de tableau.

07 novembre 2020 à 22:43
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.