JEEP ÉLITE

LES METROPOLITANS À L'ARRÊT FACE À DIJON

Crédit photo : Sebastien Grasset

Le mois de décembre est décidemment bien compliqué pour des Metropolitans qui se sont inclinés à domicile face à Dijon (6472). Leur quatrième revers consécutif.

Quelle entame de match des Metropolitans ! Très actifs défensivement, les Franciliens ont parfaitement déstabilisé l'attaque dijonnaise, à l'image des 4 balles perdus par Axel Julien dans les 5 premières minutes. Rajoutez à cela un 3/3 insolent de Donta Smith (21 points) à longue distance et il n'en fallait pas plus pour provoquer une grosse colère de Laurent Legname.

Privé de leur meneur vedette David Holston, Dijon a pu compter sur ses autres joueurs US dont l'aérien Richard Solomon (17 points et 9 rebonds) pour rapidement recoller et rester dans le match. Manquant d'alternance dans le jeu en s'en remettant bien trop souvent à des tentatives à trois points, les Mets ont laissé leur adversaire du soir installer un rythme plus à leur avantage pour faire quasiment jeu égal à la pause (34-33 pour les joueurs du 92).

Les coéquipiers de Rasheed Sulaimon (13 points et 9 passes), repositionné à la mène par séquence en relais de Julien, ont mis un gros coup d'accélérateur au retour des vestiaires. Dominés dans l'intensité, les locaux n'ont pas réussi à rivaliser avec l'activité d'un Lamonte Ulmer (18 d'évaluation). Si les errances défensives ne sont pas forcément inhabituelles de la part des Mets cette saison, il est en revanche plus rare de les voir aussi brouillons en attaque, à l'image d'un Briante Weber assez stérile depuis quelques rencontres (0 point ce soir).

Bien moins inspirés dans l'ultime période, Dijon a pu compter sur son habituelle rigueur défensive et sur une adresse presque parfaite aux lancer-francs (19/20) pour conserver son avantage et finir par l'emporter (64/72). La saison avançant, il sera compliqué pour les hommes de Freddy Fauthoux d'inscrire 90 points à chaque match pour l'emporter, et leur réussite dépendra notamment de leur capacité à serrer le jeu dans ce type de rencontres hachées se disputant sur un faux rythme. Dijon reste pour sa part invaincu à l'extérieur cette saison et demeure bien calé en troisième position de Jeep Elite.

21 décembre 2019 à 22:22
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BORIS DELAGNES
Quand on grandit en Dordogne en étant fan de Stojakovic on ne part pas avec toutes les chances dans la vie mais on essaie de s'en sortir.
Boris Delagnes
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.