BETCLIC ÉLITE

LES PARIS DU SOIR : DES RISQUES MINIMUM CE SAMEDI

Raphaël Desroses
Crédit photo : Sébastien Grasset

C'est l'heure de faire vos paris pour la soirée de Jeep ELITE.

La 21e journée de Jeep ELITE se poursuit ce samedi. Après son 3/3 de vendredi, le consultant Raphaël Desroses nous propose son expertise.

  • Limoges – Châlons-Reims
Limoges a une revanche à prendre après la défaite de 10 points au match aller. Pour se faire, Beaublanc est le terrain de jeu parfait (1 seul e défaite depuis le début du championnat). Châlons-Reims n'était pas au mieux avant la trêve mais s'était rassuré en l'emportant face à Antibes et en cédant de peu face à Levallois à la maison (-3). Les Champenois savent que la tâche s'annonce compliquée et espèrent que l'arrivée de John Flowers leur sera bénéfique. De son côté, le CSP s'est également renforcé, Samardo Samuels sera peut-être encore un peu hors de forme mais avec un beau CV (Cleveland Cavaliers, Milan, FC Barcelone...).
Le CSP est clairement favori avec une cote de 1,18 contre 4,60 pour Châlons-Reims.
 
Le choix de Raphaël Desroses : LIMOGES 
 
  • Lyon-Villeurbanne – Boulazac
La trêve a là aussi permis de soigner les bobos pour l'ASVEL (Lighty, Watkins et Harper). Concernant John Roberson, son retour est incertain et il faudra encore patienter un peu pour voir Amine Noua sur les parquets. Quoiqu'il en soit une équipe capable de surprendre l'armada strasbourgeoise en quart de finale de Leaders Cup est forcément capable de l'emporter à la maison face au promu Boulazac. Un promu pas au mieux qui continue ses ajustements avec l'arrivée de Shawn James, vétéran qui a connu les sommets avec un titre d'EuroLeague en tant que capitaine du Maccabi Tel-Aviv en 2014. Son expérience ne sera pas de trop pour enrayer la mauvaise dynamique actuelle du BBD (5 défaites en 6 matchs) qui se rend chez une équipe qui maîtrise son sujet à la maison (8 victoires en 10 matchs sur la saison). Les cotes suivent plutôt cette dernière stat avec un petit 1,08 pour l'ASVEL et un énorme 6,80 si Boulazac l'emporte !
 
Le choix de Raphaël Desroses : ASVEL 
 
  • Levallois – Pau-Lacq-Orthez
 
Avec 4 victoires sur les 6 derniers matchs, Levallois joue comme une équipe de playoffs en 2018 et si l'on regarde ses 4 derniers matchs à la maison c'est un jolie 3/4 pour une équipe qui était la moins performante à domicile avant ça. Ces confrontations face à l'Elan Béarnais ont toujours un petit quelque chose de spécial tant Freddy Fautoux et son "mini me" Rémi Lesca sont estampillés Béarnais. N'oublions pas Capitaine Boris qui avait vu son retour en Béarn gâché par la défaite à l'aller... Nulle doute qu'ils seront revanchard. Côté Palois, on a surfé sur l'électrochoc du changement d'entraîneur avant la trêve, Laurent Villa aura eu le mérite de totalement décomplexer un Elie Okobo inarêtable sur les 2 matchs précédent la trêve (27 points, 3,5 rebonds et 6,5 passes décisives pour 32 d'évaluation, pour 2 victoires). Pour ces 2 équipes au bilan identique (9v-11d), une victoire permettrait de rester en embuscade du top 8 alors qu'une défaite ressemblerait à un abonnement au ventre mou, même s'il reste un gros tiers de championnat.
L'opposition est équilibrée, c'est pourquoi si l'on joue strictement les cotes, la carte paloise (2,45) vaut le coup alors qu'une pièce posée sur les Metropolitains ne rapportera que 1,55.
 
Le choix de Raphaël Desroses : LEVALLOIS
 
  • Strasbourg – Bourg-en-Bresse
Ne vous trompez pas, ce match retour ressemblera sûrement plus au match aller qu'à la débâcle du match de coupe de France ou les joueurs de Savo Vucevic s'étaient inclinés de presque 30 points. Quoique, vu le scénario fou du match aller qui avait vu la JL l'emporter après avoir arraché la prolongation, le copier-coller paraît quand même compliqué. Si il y a une équipe qui a dû apprécier la trêve, c'est bien la JL tant elle paraissait épuisée mentalement. Strasbourg, de son côté, était en pleine bourre (sans jeu de mot...) avant la trêve avec ses 10 victoires de suite toutes compétitions confondues. Hélas, l'ASVEL est venue briser ce bel élan en sortant la SIG dès les quarts en Leaders Cup. C'est donc une équipe strasbourgeoise revancharde que l'on risque de retrouver à la reprise du championnat au Rhénus. David Logan, qui a cruellement manqué en deuxième mi-temps face à l'ASVEL à Marne-la-Vallée, fait son retour. Ce qui n'est toujours pas le cas de Jérémy Leloup et Louis Labeyrie. En face, Bourg-en-Bresse s'est renforcé sur les lignes arrière avec l'arrivée de Trey Lewis.
Vu les cotes sûrement influencées par les dernières sorties de la JL (66-93 face à Monaco en Leaders Cup après ce fameux match de coupe), ça peut valoir le coup de tenter de mettre de l'argent sur la JL. Pas que je les vois favori de ce match mais à 4,90 contre 1,17 pour la SIG, on peut dire que cette cote ne reflète pas l'écart entre les deux équipes.
 
Le choix de Raphaël Desroses : STRASBOURG
03 mars 2018 à 18:01
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.