JEEP ÉLITE

LES STATS DE THOGIBALL : FRANK HASSELL À CHOLET, LA PIÈCE MANQUANTE À L’INTÉRIEUR ?

Frank Hassell ESSM Le Portel 201718 Sébastien Grasset
Crédit photo : Sébastien Grasset

En énorme déficit au rebond, Cholet a fait venir un spécialiste de cette catégorie statistique : Frank Hassell.

Régulièrement, Thomas Guern alias "Thogiball" partage cette saison des statistiques précises permettant de mieux établir des faits... ou d'en anticiper. Comme ce vendredi au sujet de la signature du pivot Frank Hassell à Cholet.

3 matchs, 3 défaites, dont deux cuisantes à domicile. Le début de saison de Cholet est plus que délicat, où la défense et le secteur intérieur ont fait défaut. Les départs de Jerry Boutsiélé, Ryan Evans, Yancy Gates, ou encore Toddrick Gotcher, arrière au bon sens du rebond défensif, pèsent sur la raquette. Pour preuve : la saison dernière, Cholet Basket ne laissait que 26% des rebonds offensifs disponibles à son adversaire (3e de Jeep ELITE en 2017/18), contre 39 % sur les 3 premiers matches de la saison (18e) !

A situation exceptionnelle, réaction exceptionnelle : devant le rendement encore insuffisant de Romain Duport, recruté suite à la blessure à la main de Govindy (mais signé pour la saison), les dirigeants choletais ont jeté leur dévolu sur Frank « The Tank » Hassell. Une bonne idée ?

La saison passée, si Cholet pointait à la 3e place des rebonds offensifs disponibles concédés à l’adversaire, Le Portel dominait ce classement (1er, 24 %). Une réussite à laquelle Hassell est loin d’être étranger :

 

Saison 2017/18

OREB %

DREB %

REB %

Frank Hassell

17 %

25 %

21 %

 

(OREB % : pourcentage de rebonds offensifs disponibles captés par le joueur. Même principe pour les rebonds défensifs et totaux)

Des chiffres diamétralement opposés à ceux du pivot de Cholet Basket cette saison. Si Jonathan Augustin-Fairell et Romain Duport parviennent à faire le job de manière correcte du côté défensif (respectivement 20% et 22%), le bât blesse pour les rebonds offensifs. Le pivot bahaméen passée Blois et la JDA récupèrent seulement 8% des rebonds offensifs disponibles. Pire encore pour Romain Duport, avec un faiblard 3% pour le moment.

Alors forcément, si l’arrivée de Hassell peut se traduire par une amélioration des performances aux rebonds offensifs, le gain est également à prévoir sur le plan défensif. Car si une équipe ne prend pas un rebond défensif,  elle s'expose à un nouveau panier. La saison passée, Frank Hassell a trusté le Top 10 dans le Defensive Rating (99,3 points encaissés pour 100 possessions estimées) et dans le Stops % (60 % stops défensifs réalisés sur les possessions estimées auxquelles il a dû faire face).

Là aussi, comme pour le rebond, la comparaison avec les pivots de Cholet fait mal, puisque les 2 joueurs pointent dans le bas du classement en termes de statistiques défensives individuelles.

 

Joueur

% Stops

Defensive Rating

Jonathan Augustin-Fairell

51 %

127,0

Romain Duport

45 %

129,3

 

Excellent rebondeur et impactant défensivement, Frank Hassell ne pourra faire que du bien à une équipe en difficulté dès la 3e journée. Mais le rebond et la défense ne sont pas qu’une affaire individuelle et l’apport de Hassell ne doit pas masquer les défaillances collectives des Choletais dans ces secteurs.

05 octobre 2018 à 12:49
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
17 décembre - 01h00
New Orleans Pelicans
Miami Heat
17 décembre - 08h15
Pau-Lacq-Orthez
Le Mans
17 décembre - 09h15
New Orleans Pelicans
Miami Heat
17 décembre - 11h00
Cleveland Cavaliers
Philadelphia 76ers
17 décembre - 12h45
NBA Extra
Coaching