JEEP ÉLITE

LES SUSPENSIONS TOMBENT EN JEEP ELITE : 6 MATCHS FERME POUR HAIRSTON, 3 POUR SOSA ET 1 POUR CLARK !

Malik Hairston Fos 201819 Sébastien Grasset 2
Crédit photo : Sébastien Grasset

De lourdes sanctions sont tombées en Jeep ELITE !

La Commission Juridique et de Discipline de la Ligue Nationale de Basket s'est réunie ce jeudi 10 janvier. Plusieurs clubs et joueurs ont été sanctionnés pour des faits réalisés en fin d'année 2018. Trois joueurs de Jeep ELITE ont écopé de sanctions comprenant des suspensions fermes.

L'ailier de Fos Provence Malik Hairston, leader de l'équipe sur la fin d'année 2018, a été suspendu six matchs ferme plus deux avec sursis. La cause ? Un début de bagarre entre lui et Cameron Clark, l'ailier-fort du MSB, avant la mi-temps lors du match entre Le Mans et Fos le 27 décembre. Hairston ne jouera donc pas de la 16e journée à la 21e, contre l'Elan Béarnais, Gravelines-Dunkerque, Bourg-en-Bresse, Limoges, Monaco et l'Elan Chalon. Dur pour Fos, 17e au classement, à qui il manque déjà plusieurs joueurs dans l'aile à cause de blessures. Après le match, l'entraîneur Rémi Giuitta avait regretté la faute disqualifiante de son joueur, avec rapport, qui selon lui ne méritait pas d'être renvoyé aux vestiaires.

"Je me pose encore la question du pourquoi de cette sanction si cela n'est le fait que le match n'a pas été maîtrisé par les arbitres, disait-il dans La Provence. Certes, il y a eu quelque chose, un geste entre deux joueurs mais cela valait-il une telle sanction ? Je me pose la question. [...] Ce qui est regrettable, c'est l'attitude du trio arbitral, avait-il également commenté dans Le Maine Libre. Il n'y avait aucune animosité sur le terrain. Pour moi, les deux joueurs se sont ceinturés, il y a eu quelque chose, mais les deux devaient être sur le parquet en seconde période."

De son côté, Cameron Clark a pris un match de suspension ferme (pour la partie à Bourg-en-Bresse ce samedi) et un autre avec sursis. Une nette différence avec la sanction d'Hairston qui ne manquera pas de faire jaser à Fos-sur-Mer.

Pour avoir donné un coup d'épaule à l'arbitre Eddie Viator après la défaite de Gravelines-Dunkerque contre l'Elan Béarnais, le meneur du BCM Edgar Sosa a pris trois matchs ferme et un autre avec sursis, ainsi qu'une amende de 2 000 euros. Actuellement arrêté, il purgera sa suspension à son retour de blessure, face à l'Elan Chalon pour la 19e journée de Jeep ELITE puis chez le voisin du Portel (20e journée). Si Gravelines-Dunkerque est qualifié pour la Leaders Cup, il manquera le quart de finale de cette compétition, le 15 février. Autrement, il ne jouera pas contre Antibes pour la 21e journée.

11 janvier 2019 à 14:56
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.