JEEP ÉLITE

LIMOGES : FRANÇOIS PERONNET ATTEND PLUS DE SAMARDO SAMUELS

Samardo Samuels Limoges CSP 201819 Sébastien Grasset 4
Crédit photo : Sébastien Grasset

François Peronnet aimerait que Samardo Samuels soit plus performant en attaque, là où il est censé être impactant.

Si Jerry Boutsiele est excellent sur ce début d'année 2019, l'autre pivot de l'effectif du Limoges CSP, Samardo Samuels, est lui plus en retrait. Son coach François Peronnet a avoué devant la presse - Le Populaire du Centre et France Bleu Limousin - en attendre plus.

"Aujourd'hui comme début janvier, j'en attends bien évidemment beaucoup plus que ce qui est produit à l'heure actuelle. [...] C'est un garçon qui fait des efforts qu'il n'a pas fait depuis longtemps. Pendant les entraînements et pendant les matchs, il fait des vrais efforts. Mais dans ce métier là et qui plus est quand on a son parcours, ce ne sont pas les efforts qui doivent être récompensés. C'est la performance. Et la performance aujourd'hui est en deçà de ce que j'attends. C'est évident."

Eu égard de son passé (ancien joueur NBA et EuroLeague notamment) et de son profil, Samardo Samuels devrait faire parler sa puissance poste bas. Mais non, il est généralement gêné par la taille de ses adversaires (en EuroCup) et n'a "pas été vu dominant" par son coach cette saison, sous le cercle. Ses faibles performances ne sont pas dues à un temps de jeu en baisse, toujours selon François Peronnet.

"Avant le match lors duquel il ne joue pas en seconde mi-temps (contre Valence le 9 janvier, NDLR), son temps de jeu était supérieur avec moi, de 0,3 minute par match. Donc aujourd'hui, c'est l'efficacité de l'individu qui est insuffisante et non pas les opportunités qui seraient différentes. Avant le changement de fin novembre (son arrivée au poste d'entraîneur), il n'avait pas non plus une efficacité qui correspond au talent du joueur. Ses atouts sont sur le plan du domaine offensif. Sauf qu'aujourd'hui, sur ses points forts, il est insuffisamment efficace."

Sachant que la défense et notamment le rebond n'est pas son fort, Samardo Samuels se retrouve en difficulté. Après 26 matchs cette saison, en Jeep ELITE et en EuroCup, il tourne à 10 points à 55% de réussite aux tirs et 4,3 rebonds en 18 minutes. Sur Instagram, le Jamaïcain a réagi aux propos de son entraîneur avec un "pourquoi toujours moi ?!". Pour rappel, il est sous contrat au CSP jusqu'en juin 2020.

Ce vendredi à Valence, dans un match qui compte pour du beurre pour Limoges, il a l'occasion de prendre confiance. D'autant plus que l'autre pivot de l'effectif, Jerry Boutsiele, est blessé à la cheville et sera peut-être préservé.

06 février 2019 à 13:17
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching