JEEP ÉLITE

LIMOGES REMPORTE LE CLASSICO FACE À PAU

Hugo Invernizzi
Crédit photo : Eurocup

  Les Limougeauds se relancent grâce à leur succès 77-70 face à leur ennemi juré.  

Le CSP a retrouvé le sourire en sortant un gros match face à Pau-Lacq-Orthez dans le premier choc de la saison.

Antony Brown et Brian Conklin ouvrent les hostilités avec deux dunks qui enflamment Beaublanc. Relégués à 18-11, les Palois limitent la casse avec la paire Dentmon-Mobdj pour égaliser après 10 minutes de jeu (18-18). Petr Cornélie s'en va à son tour claquer un dunk pour faire passer l'Elan Béarnais devant, mais Brian Conklin et Hugo Invernizzi montent en puissance. L'ancien intérieur envoie une bombe à 3 points et enchaîne avec un panier près du cercle afin de faire virer Limoges en tête à la pause (36-33).

Nicolas De Jong au tapis

Limoges reprend le match par le bon bout au retour des vestiaires en passant un 8-0 marqué par les deux paniers à 3-points d'Anthony Brown. L'écart est fait et monte jusqu'à +12 sur un bijou de lay-up signé Semaj Christon (48-36). Le duo Moore-McGee est trop esseulé pour rivaliser avec le CSP, d'autant que Nicolas De Jong est contrait de quitter le parquet, touché au visage après un coup de coude involontaire de la part d'Anthony Brown.

Son remplaçant, Cheikh Mbodj, parvient à ramener l'EBPLO à -7 à l'issue du troisième quart-temps. Mais la maîtrise est limougeaude, à l'image du trio Christon-Invernizzi-Conklin. Semaj Christon envoie Jerry Boutsiele au alley-oop avec la faute pour faire à nouveau rugir Beaublanc de plaisir.

Pau-Lacq-Orthez maintient le suspense

Ronald Moore et Petr Cornélie font le nécessaire pour maintenir l'espoir jusqu'à ce que Tyrus McGee ne relance le suspense d'un 3 points qui ne trouve que la ficelle (74-69). Semaj Christon, Vincent Sanford et Brian Conklin ne trouvent plus le chemin du cercle.

Mais Pau-Lacq-Orthez ne parvient pas à réduire davantage l'écart, laissant Semaj Christon, après un accrochage avec Ronald Moore, conclure la victoire depuis la ligne des lancer-francs.

Brian Conklin et ses coéquipiers ont ensuite pu aller fêter la victoire avec les fervents supporters de Beaublanc, soulagés par cette troisième victoire en championnat.

10 novembre 2019 à 18:37
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.