JEEP ÉLITE

MACIEJ LAMPE, UN VIEUX ROUTIER DU CIRCUIT EUROPÉEN À LIMOGES

Crédit photo : FIBA

Ancien pensionnaire de NBA et d'EuroLeague, Maciej Lampe s'est engagé en faveur du Limoges CSP. L'international polonais sera le pigiste de Jerry Boutsiele.

À 36 ans, Maciej Lampe (2,11 m) a toujours la flamme. Tout juste éliminé en quart de finale des playoffs du championnat polonais après trois mois passés à Szczecin (13 points à 45%, 4,3 rebonds et 1,6 passe décisive de moyenne en 8 rencontres), l'intérieur suédo-polonais continue de chasser le contrat. Et il a trouvé son bonheur au Limoges CSP, désireux de remplacer Jerry Boutsiele, éloigné des parquets pour environ quatre semaines à la suite d'une blessure au mollet.

« Avec la blessure de Jerry Boutsiele, et un calendrier chargé, nous avions besoin de renforcer notre secteur intérieur », explique le directeur sportif Crawford Palmer. « L’arrivée de Maciej Lampe répond à ce besoin. C’est un joueur expérimenté au plus haut niveau européen et international qui peut nous apporter en poste 4 ou 5, ce qui donnera plus d’options au staff technique. Il est déjà en forme et en rythme, ayant participé aux playoffs en Pologne la semaine dernière. Reste maintenant à l’incorporer à notre collectif, mais avec son QI basket et expérience, on peut espérer que ce sera une adaptation rapide. »

Même pour seulement un mois, Maciej Lampe sera l'un des plus beaux CV de Jeep ÉLITE. Actuellement dans sa 20e saison professionnelle, il affiche à son compteur personnel 64 apparitions en NBA (avec Phoenix, New Orleans et Houston entre 2004 et 2006 ; 3,4 points à 41% et 2,2 rebonds) et 86 matchs d'EuroLeague (8,8 points à 47% et 4,3 rebonds), répartis entre 2002 et 2016, sous les couleurs du Real Madrid, du Maccabi Tel-Aviv, de Vitoria et du FC Barcelone. Ses moments de gloire ne se comptent plus en Europe : les supporters barcelonais se rappelleront par exemple toujours du trois points dans le corner, lors du Match 4 de la finale 2014 de Liga Endesa, qui avait offert le titre de champion d'Espagne au géant catalan face à l'ennemi juré madrilène.

Mais s'il ne fallait retenir qu'une seule saison, ce serait l'exercice 2010/11 passé dans le giron de l'UNICS Kazan. L'enfant de l'Alvik Stockholm avait alors mené l'équipe du Tatarstan vers les meilleurs résultats de son histoire : l'EuroCup remporté avec une démonstration en finale contre Séville (26 points et 11 rebonds), une place dans le meilleur cinq de la compétition (19,6 d'évaluation) et, accessoirement, le trophée de MVP du championnat russe.

Excellent défenseur, grâce notamment à sa mobilité, et vraie menace offensive au poste bas au cours de ses plus belles années (14 points et 6,1 rebonds en EuroLeague en 2012/13 avec Vitoria), le 30e choix de la Draft 2003 (et l'un des rares Européens acclamés par les supporters des Knicks au moment de l'annonce de son nom dans le Madison Square Garden) s'est transformé au fil des années en un energizer, particulièrement performant lorsqu'il s'agit d'aller capter des rebonds offensifs. Et s'il avait disparu des radars continentaux depuis cinq ans, jusqu'à son retour en Pologne, partant courir le chèque en Chine et à Bahreïn (finaliste en septembre dernier face à Al-Ahli), il était encore All-Star du championnat turc (12,9 points à 55% et 7 rebonds) et dominant en EuroCup (17 points à 55%, 8,7 rebonds et 1,1 passe décisive pour 19,7 d'évaluation) lors de sa dernière expérience européenne avec le Besiktas Istanbul, en 2015/16. Le CSP n'en demandera évidemment pas tant mais espèrera quand même un bon coup de main sur la petite dizaine de rencontres qu'il pourrait être amené à disputer. À ce petit jeu-là, son expérience, ses références et ses trois mois passés en Pologne sont autant de belles garanties.

Son parcours :

  • 2001/03 : Real Madrid (Espagne)
  • 2004/05 : Phoenix Suns (NBA)
  • 2005/06 : New Orleans Hornets (NBA)
  • 2006 : Houston Rockets (NBA)
  • 2006 : Dynamo Saint-Pétersbourg (Russie)
  • 2006/09 : Khimki Moscou (Russie)
  • 2009/10 : Maccabi Tel-Aviv (Israël)
  • 2010/11 : UNICS Kazan (Russie)
  • 2011/13 : Vitoria (Espagne)
  • 2013/15 : FC Barcelone (Espagne)
  • 2015/16 : Besiktas Istanbul (Turquie)
  • 2016/17 : Shenzhen (Chine)
  • 2017/18 : Qindao (Chine)
  • 2018/19 : Jilin (Chine)
  • 2019 : Al-Manama (Bahreïn)
  • 2020 : Al-Manama (Bahreïn)
  • 2020/21 : King Wilki Morskie Szczecin (Pologne)
11 avril 2021 à 19:07
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.