BETCLIC ÉLITE

MATT MITCHELL : "JE PENSE QUE LA SIG STRASBOURG EST LE MEILLEUR ENDROIT POUR GRANDIR"

Crédit photo : SIG Strasbourg P Gigon

Le rookie Matt Mitchell arrive à Strasbourg avec humilité et ambitions.

Si la SIG Strasbourg a fait preuve de patience durant l'intersaison, le club a rapidement signé un rookie, tout juste sorti de l'université de San Diego State, avec Matt Mitchell. Nouvelle vie, nouveau pays, nouveau basket et nouvelle équipe : le jeune poste 4-3 doit vite prendre ses marques. Et si son objectif à long terme est de jouer en NBA, il compte suivre un processus similaire à celui d'Ishmail Wainright, qu'il remplace, fonctionnant ainsi étape par étape.

« J’ai pour objectif de jouer en NBA, mais je sais que c’est avant tout un process, explique-t-il sur sigstrasbourg.fr. Chaque chose arrive en son temps et il y a des étapes à franchir. Nicola (Alberani) a appelé mon agent qui m’a parlé de Strasbourg et après m’être renseigné j’ai compris qu’ici j’allais apprendre, progresser et jouer. Quand j’ai vu ce que le club a apporté à des joueurs comme Ishmail Wainright et Bonzie Colson, je ne vais pas mentir, cela a clairement influencé positivement mon choix de venir. C’est difficile de partir des Etats-Unis pour la première fois, mais je sais que je viens jouer dans un club et des compétitions de haut niveau. Je pense que la SIG Strasbourg est le meilleur endroit pour grandir ».

Pour grandir, Matt Mitchell pourra suivre les conseils de nombreux vétérans auprès de l'équipe.

« Les gars comme Dre (Lansdwone), Ike (Udanoh) sont des exemples et je les écoute. Mais il n’y a pas qu’eux : Boci (Jaromir Bohacik) et JB (Maille) échangent beaucoup avec moi par exemple. Ces gars connaissent le basket et certains en connaissent sans doute même plus que ce que je ne connaitrai jamais moi-même. Je suis jeune, je veux progresser et pour progresser il faut savoir écouter. A moi de m’inspirer d’eux et pas seulement dans le jeu. Il y a aussi beaucoup de choses à apprendre dans leur approche du quotidien en dehors du terrain ».

DeAndre Lansdwone se dit déjà conquis par le nouveau venu. "C’est un bon joueur et une très bonne personne", affirme-t-il, enthousiaste au sujet de son jeune compatriote qui est déjà un habitué des bureaux du Rhénus. "J’ai envie de comprendre comment est structuré le club et qui y travaille. Il n’y pas que le jeu et ce qui se passe sur le terrain", explique celui qui a cumulé 10 points, 4 rebonds et 5 passes décisives en 25 minutes contre Chalon dimanche dernier après ses 6 points et 4 rebonds face à Dijon la veille. Une curiosité bien placée qui devrait lui permettre de bien s'intégrer.

16 septembre 2021 à 18:41
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.