JEEP ÉLITE

MONACO JOUE À SE FAIRE PEUR MAIS S'IMPOSE À DOMICILE FACE À ORLÉANS

Dee Bost  Rob Gray  Monaco
Crédit photo : Sébastien Grasset

L'AS Monaco s'est faite peur mais s'est imposée à domicile face Orléans ce samedi (92-80).

L'AS Monaco a joué à se faire peur dans sa salle de Gaston-Médecin ce samedi soir. Devant de 17 points à a mi-temps (50-33), elle a vu la valeureuse équipe d'Orléans revenir et même passer devant dans le troisième quart-temps, avant de refaire la différence pour s'imposer 92-80.

Monaco déroule dans le premier acte

Après une très belle entame de match (6-0, 2e), les Monégasques ont fait le yo-yo lors du premier quart-temps. Grâce à une très belle réussite sur la ligne des lancers-franc (10/12), l'AS Monaco virait toutefois en tête (27-19, 10e).

La Roca Team infligeait un 6-0 pour commencer le deuxième quart temps et s'appuyait sur l'efficacité de J.J O'Brien (7 points) pour creuser davantage l'écart (33-19, 14e). Les joueurs de la Principauté prenaient clairement la mesure de leurs adversaires dans ce deuxième quart-temps. Sous l'impulsion d'un Ibrahima Fall Faye omniprésent des deux côtés du parquet (12 points et 8 rebonds pour 17 d'évaluation), Monaco prenait 20 points d'avance (47-27, 18e). Orléans semblait complètement dépassé dans tous les secteurs du jeu et accusait 17 points de retard à la pause (50-33, 20e).

Orléans sonne la révolte, Mitrovic dégoupille

Timide en première période, Mathias Lessort (13 points, 2 rebonds, 13 d'évaluation) réglait la mire et dominait dans la peinture pour mettre à son équipe de conserver un net avantage. Les joueurs de Germain Castano ne renonçaient pas et se reposaient sur la puissance et l'efficacité du trio Paris Lee (22 points, 3 rebonds, 8 passes décisives, 22 d'évaluation) - Chima Moneke (22 points, 8 rebonds, 26 d'évaluation) - Luke Fisher (22 points, 5 rebonds, 22 d'évaluation) pour combler l'écart et revenir à 10 longueurs des monégasques (61-51, 25e), avec un sans faute dans la réussite aux tirs depuis la pause.

Furieux contre le trio arbitral, Zvezdan Mitrovic rentrait de lui-même aux vestiaires avant même d'être sanctionné par les arbitres d'une deuxième faute technique. Dans le même temps, les Orléanais prenaient même l'avantage pour la première fois du match grâce à un run incroyable (64-65, 28e). L'OLB inversait la tendance et remportait ce troisième quart temps (32-16) pour recoller à un petit point de Monaco (66-65, 30e).

Le trio Bost-Gray-Inglis délivre Monaco

Mais sans doute usés physiquement - rappelons que l'OLB évolue à 7 joueurs professionnels -, les visiteurs enchaînaient les prises de risque, sans réussite. De quoi permettre à l'ASM, portée par le trio Dee Bost - Rob Gray (16 points) - Damien Inglis (11 points, 8 rebonds, 18 d'évaluation), de reprendre le dessus et refaire le large. Dans la douleur et malgré un énorme trou d'air dans le troisième quart temps, les Monégasques s'imposaient à l'expérience et signaient un douzième succès cette saison en championnat (92-80). De son côté, Orléans s'est encore montré courageux mais va devoir vite intégrer du sang neuf pour retrouver la victoire (7 succès, 9 revers).

Cliquez ici pour accéder aux statistiques du match

03 avril 2021 à 19:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DIMITRI VOITURIN
Dimitri VOITURIN
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.