JEEP ÉLITE

MONACO N'A PAS ABDIQUÉ : LA ROCA TEAM INFLIGE UNE CORRECTION HISTORIQUE À L'ASVEL

Dee Bost AS Monaco 201819 LNB IS BELLENGER
Crédit photo : LNB IS BELLENGER

L'AS Monaco a corrigé l'ASVEL lors de l'épisode 3 des finales de playoffs de Jeep ELITE.

Dos au mur, Monaco n’avait pas d’autre choix que de gagner. Au terme de 40 minutes maîtrisées de A à Z, la Roca Team a étouffé les hommes de Zvezdan Mitrovic (97-62) qui avaient pourtant fait forte impression après les deux rencontres initiales à l’Astroballe.

Mourir à 3-0 et finir la saison sur une défaite à domicile, 9 mois après le tout premier match de saison régulière perdu à domicile face à... l’ASVEL justement. Monaco n’en avait pas du tout envie. Et comme l’évoquait Paul Lacombe ces derniers jours « la première bonne nouvelle, c'est que nous jouons à domicile ». Dépassée lors des 2 manches initiales à l’Astroballe, l’ASM retrouvait en effet son parquet et ses repères. Un coup de boost au moral visible dès l’entame des locaux, appliqués et agressifs à l’image d’un très bon Gerald Robinson (8 points à 4/4 à la pause), moins gêné par son dos. Surtout, Monaco offrait enfin du répondant physique et rentrait dans le lard de Rhodaniens pas dans leur assiette.

Un grand Dee Bost

Et la différence, les locaux allaient la faire au cœur du deuxième quart-temps. Touché dans son orgueil après les deux défaites à l’extérieur de son équipe qu’il avait trouvé « nulle », Dee Bost (23 points, 2 rebonds et 2 passes décisives) envoyait la bagatelle de 8 points en moins de deux minutes avec deux gros tirs primés, donnant un matelas confortable aux Monégasques (42-26, 17e).

Touchée, l’ASVEL n’allait jamais revenir, usant et abusant de tirs en première intention dans un jeu peu construit qu’on ne reconnaissait pas (3/22 à longue distance, 20 ballons perdus). La suite allait être un long chemin de croix pour les protégés de Tony Parker avec une deuxième mi-temps tout aussi compliquée que la première. La Roca Team flirtait même avec les 100 points sous les « Ici, ici, c’est Monaco » de Gaston Médecin, et l’emportait au terme d’une véritable démonstration (97-62).

À la peine à l’extérieur sur le parquet de l’ASVEL, l’ASM a retrouvé du momentum en livrant une prestation remarquable des deux côtés du terrain. Avec un Dee Bost retrouvé et un bon Paul Lacombe (12 points à 6/10 aux tirs, 6 rebonds, 3 passes décisives et 3 fautes provoquées pour 17 d'évaluation en 26 minutes), la suite de la série est peut être relancée. La manche 4 samedi s’annonce d’ores et déjà brûlante.

par @
20 juin 2019 à 23:24
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VICTORIEN RENIER
Victorien Renier
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.